Les 5 enseignements de #ASSESCO

Les 5 enseignements de #ASSESCO

Les Verts ont retrouvé le goût de la victoire ce dimanche au terme d’un match fou. De quoi aborder la réception de Reims avec ambition.

Pros Mardi 06 Novembre 2018 à 11h48

Menés, puis en tête, puis finalement vainqueurs

Il fallait être bien accroché à son siège, son canapé ou son fauteuil ce dimanche après-midi. Surpris par Pavlovic (24e), les Verts ont réagi dans la foulée par l’intermédiaire de Debuchy (26e) puis de Diony (45+1), avant de voir Tait remettre les deux équipes à égalité (45+3). On a craint le pire sur le but de Bahoken (71e) mais le but du 3-3, cent-vingt secondes plus tard, a permis de vivre un final haletant. La délivrance, signée Romain Hamouma, dans les dernières secondes de la rencontre, a fait vibrer Geoffroy-Guichard. Un scénario fou, jamais vu depuis presque 30 ans.


Les Verts dans le Top 5

Au soir de la victoire face à l’AS Monaco (2-0, le 28 septembre), l’ASSE était quatrième, pour ce qui reste son meilleur classement cette saison. Le succès face à Angers a presque permis aux Verts d’égaler cette performance. Désormais 5es, les hommes de Jean-Louis Gasset sont dans le bon wagon, ceux des équipes à 20 points ou plus. Avec une seule défaite depuis la mi-septembre, les Stéphanois n’ont plus quitté le top 6 depuis un mois et demi. Bien placés au cœur d’un championnat très serré (5 points entre le 5e et le 12e), ils sont en embuscade et au chaud dans la zone européenne.


Mathieu Debuchy, première à Geoffroy-Guichard

Déjà adopté par le public stéphanois, le latéral international français n’avait pas encore célébré un but dans le Chaudron. C’est désormais chose faite. Sa tête, suite à un centre de Timothée Kolodziejczak, juste avant la pause, a permis aux Verts de prendre l’avantage. L’action, pourtant menée par les deux latéraux stéphanois, symbolise les qualités offensives des deux joueurs. Mathieu Debuchy, d’ailleurs, a déjà signé deux passes décisives cette saison, face à Strasbourg (1-1) et Nîmes (1-1).


Un Chaudron toujours imprenable

Jean-Louis Gasset l’a souligné après la rencontre : cette saison, le bilan des Verts dans leur antre penche totalement vers le positif. Invaincus, les Verts en sont désormais à 4 victoires (Guingamp, Caen, Monaco, Angers) et 2 matches nuls (Amiens, Rennes) en 6 sorties devant leur public. Depuis le début de l’année civile, seuls les Girondins de Bordeaux sont venus surprendre les Verts (1-3), qui tournent à plus de 2 points par match à domicile en 2018. Reims, Nantes, Marseille, Dijon : s’ils ne perdent pas d’ici à la trêve, les Stéphanois pourraient clore une année fabuleuse devant leur public.


Un classique avant le derby

Avant une trêve internationale et un déplacement à Lyon pour y affronter l’OL, les Verts devront se confronter au Stade de Reims, pour l’un des classiques de Ligue 1 , ce samedi. De retour dans l’élite, les Rémois restent sur deux victoires consécutives. Avec 17 points déjà au compteur, ils sont surtout en avance sur leur tableau de marche et plus que jamais en course dans l’opération maintien. Les Champenois ouvriront certainement moins le jeu que les Angevins dimanche. Jean-Louis Gasset et les siens devront donc être patients. Ensuite, la trêve fera le plus grand bien afin de préparer au mieux le fameux derby…

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :