RÉTRO 2019 Pros Mardi 24 Décembre 2019 à 09h45

Zaydou Youssouf: "Une grande aide pour trouver un équilibre personnel"

A l'aube de la nouvelle année, lisez ou relisez les grands portraits parus ces derniers mois dans Maillot Vert, le programme officiel du club. Arrivé l'été dernier, Zaydou Youssouf partage avec sa compagne Naweal Ouinekh la même passion du foot et une grande volonté de porter haut les couleurs de l'ASSE... 

SON INTÉGRATION À L’ASSE 

"Dès mon arrivée, j’ai pu bénéficier d’un très bon accueil de la part de tout le monde. De l’extérieur, j’avais l’image d’un groupe jovial. C’est vraiment le cas. Les joueurs sont agréables et simples. L’ensemble du staff et des salariés a été à ma disposition depuis mon premier jour à Saint-Étienne. J’en avais besoin car c’est la première fois que j’évolue dans un autre club que Bordeaux, où je suis né et ai effectué toute ma formation. À 20 ans, en partir était un gros changement. À l’ASSE, j’ai retrouvé Sergi Palencia, que j’ai connu la saison dernière. Je suis proche des jeunes du groupe car, même si je suis arrivé ici via un transfert, je reste un joueur en post-formation. En peu de temps ici, j’ai l’impression d’avoir appris beaucoup. Le début de saison n’était pas facile. Je me suis beaucoup remis en question. Il a fallu que j’affirme mon caractère car c’est dans ces moments-là que l’on reconnaît un joueur qui a du mental. Heureusement, depuis quelques semaines, le groupe est reparti vers l’avant."


SON JEU ET SA POSITION 

"Lors de ma formation et de mes débuts aux Girondins, j’ai évolué à plusieurs postes. Quand on est un jeune qui débute, ce n’est pas évident car on est à la recherche de repères. L’important est de jouer et d’être bon sur le terrain. Mais, être dans sa zone de confort est un atout pour un joueur qui est encore en phase de découverte comme c’est le cas pour moi. En tant que milieu relayeur, je pense être au poste qui me convient le mieux. Dans le football actuel, les grands milieux de terrain sont très complets : ils récupèrent, portent le ballon jusqu’au but adverse, servent un coéquipier et marquent même des buts. C’est le profil que je voudrais acquérir. Je me fixe beaucoup sur Paul Pogba, un joueur qui m’impressionne. Il sait tout faire ! Je suis bien entendu loin de son niveau mais je veux progresser comme lui l’a fait. À mes côtés, avoir un joueur comme Yann M’Vila est une grande chance. Il a beaucoup d’expérience et me facilite beaucoup de choses. Avec lui, j’apprends énormément."



L’ARRIVÉE DE CLAUDE PUEL 

"Le coach a été un très bon milieu de terrain durant sa carrière de joueur. Depuis son arrivée, il me donne de précieux conseils sur le poste. Des petits détails qui font parfois la différence. Quand c’est le cas, je repense alors à ce qu’il m’a dit, notamment sur le placement, qui est une des clés pour être un bon milieu de terrain. Il me demande aussi de mieux gérer mes efforts, en m’épargnant des courses qui sont parfois évitables. Il a une vraie science du jeu. Pour moi, qui n’ai que 20 ans, c’est génial car je n’ai pas encore beaucoup d’expérience. En me titularisant lors des quatre derniers matches, le coach m’a accordé sa confiance. Je pense avoir répondu en livrant ma meilleure prestation lors du Derby. C’était un match parfait pour moi, car il fallait courir, être dans l’impact et garder de la lucidité pour ne pas perdre des ballons. C’était de l’apprentissage en accéléré."


 UN COUPLE DE FOOTBALLEURS 

"Ma compagne, Naweal Ouinekh, est également Bordelaise. On s’est rencontrés lorsque j’étais au centre de formation des Girondins. Elle évoluait au sein de l’équipe féminine. La voir rejoindre l’ASSE a été un grand bonheur. C’est une grande aide pour trouver un équilibre personnel. Nous sommes de gros consommateurs de football et, à la maison, le ballon est le sujet principal de conversation. On ne s’en lasse pas ! On essaie également de débriefer nos matches, de se donner des conseils. Je l’admire beaucoup en tant que footballeuse. J’ai beaucoup de respect pour les filles qui se consacrent à la discipline car ce n’est pas toujours facile pour elles. Mentalement, elles sont très fortes."


Cliuez sur la Une de Maillot Vert pour lire le numéro complet >



Expériences ASSE

Palmarès