Yann M'Vila:

Yann M'Vila: "Il nous faut les trois points"

Suspendu à Rennes, le numéro 6 des Verts sera de retour pour affronter Strasbourg. Un match dans lequel il voit une opportunité, pour son équipe, de rebondir.

Pros Mardi 12 Février 2019 à 16h19

Comment as-tu vécu le drôle de scénario de dimanche devant ta télévision ?
On a tous vu ce qui s’est passé. C’est frustrant d’autant que ce n’est pas la première fois. Tout le monde a en tête le classement du VAR. On est derniers ! (*) C’est une belle preuve. Maintenant, c’est oublié. Il faut passer à autre chose et renouer avec la victoire très rapidement.

Comment, en tant que joueur, garder son calme face à des décisions injustes ?
On se met aussi à la place des arbitres. C’est difficile. Rien qu’à l’entraînement, les coaches ont du mal car ils doivent faire face à beaucoup de protestations ! Après, il y a une invention, le VAR, et on ne comprend pas toujours la manière dont elle est utilisée. On peut parler aux arbitres mais certains n’acceptent pas vraiment le dialogue. J’ai joué ailleurs, notamment en Angleterre, où ça s’est toujours bien passé avec les arbitres. Je pourrais parler longuement de ce sujet mais ça nechangerait pas grand-chose. Il faut accepter.

Le score de dimanche est lourd au vu de la prestation fournie par tes coéquipiers…
Quand on ne regarde pas le match, on voit juste le résultat. Mais on a le poteau de Loïs (Diony), une occasion claire de Neven (Subotic), deux penaltys oubliés sur Romain (Hamouma)… Le score aurait pu être différent. Ce sont des choses qui arrivent.


Youssef nous apportera beaucoup dans le jeu.

Comment abordes-tu cette semaine chargée, avec deux matches en cinq jours ?
Dans notre situation, le match le plus important est celui face à Strasbourg. On sent qu’on a besoin de points et que c’est serré au classement. On ne pense pas du tout à dimanche. Strasbourg est une très bonne équipe. On joue chez nous et on a besoin de retrouver la victoire. Il nous faut les trois points. On discute beaucoup. On est conscients de la situation. On veut absolument gagner, débuter une série. Jouer à domicile est toujours plaisant mais, malheureusement, les kops seront fermés. On sait ce qu’il faut faire sur leur terrain pour les rendre fiers, même s’ils seront derrière leur télé.

Youssef Aït Bennasser, ton compère du milieu de terrain, a disputé ses premières minutes en Vert. Quel regard portes-tu sur son match ?
On n’a pas encore joué ensemble mais je l’ai vu évoluer à Monaco et je le vois désormais tous les jours à l’entraînement. Je pense que ça va le faire. Il a été bon à Rennes. Il nous apportera beaucoup dans le jeu. Je pense que nous pouvons être complémentaires. À Rennes, il a joué avec Kévin (Monnet-Paquet) au milieu et ça s’est bien passé. Il peut jouer avec beaucoup de joueurs.


(*) Selon L'Equipe, l'ASSE est le club de Ligue 1 Conforama qui a subi le plus de décisions défavorables.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :