Valentin Vada :

Valentin Vada : "Tout le monde va dans le même sens"

Ce vendredi, lors de la conférence de presse précédant le déplacement à Reims (ce dimanche à 17h), l’Argentin a souligné les qualités humaines d’un groupe stéphanois qui vise l’Europe et aborde avec confiance le dernier virage de la saison.

Pros Vendredi 19 Avril 2019 à 15h16

Comment as-tu vécu le succès face à Bordeaux (3-0) ?
C’était difficile de pas jouer car affronter les Girondins, pour moi, c’est quelque chose de très spécial. Il y avait toute ma vie d’un côté et mon présent de l’autre. Je suis heureux que mes coéquipiers aient fait le boulot. En première mi-temps, on a souffert face à leur pressing. Après la pause, on a vu le vrai visage de l’ASSE et on l'a emporté.

Quel sera l’atout numéro un de l’équipe pour le sprint final ?
Au sein du groupe, l’ambiance est magnifique. Tout le monde va dans le même sens, que ce soit le staff ou les joueurs. C’est notre force ces derniers mois. C’est d’ailleurs ce que j’ai ressenti dès mon arrivée ici. On m’a mis dans le collectif rapidement et on m’a donné de la confiance. Il nous reste six journées pour atteindre un objectif collectif que tout le monde veut.


Ici, tout me plait. J'aime le club, la ville. Et, les supporters, c'est de la folie !

L’attente des supporters est-elle une pression supplémentaire ?
L'ASSE est un club habitué à la Ligue Europe et qui a besoin de ça pour la ville et ses supporters. Pour nous, ce n'est pas une pression, juste une envie de donner le maximum pour y parvenir. Il faut vraiment être humbles et enchaîner les bonnes prestations jusqu'au bout.

Quel regard portes-tu sur Reims, l’adversaire de dimanche ?
C’est une équipe solide, qui défend très bien, et qui perd rarement chez elle. Ce sera compliqué parce qu’ils sont difficiles à manœuvrer. On y va avec humilité mais avec notre objectif en tête. J’espère que l’on fera un grand match.

Penses-tu déjà à ton avenir concernant la saison prochaine ?
Je me concentre sur Sainté et les six derniers matches. Ici, tout me plait. J’aime le club, la ville. Et, les supporters, c’est la folie ! Je me sens bien. Pour mon avenir, on verra ensuite.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :