#PFCASSE Anciens Verts Samedi 08 Avril 2023 à 09h30

Un succès capital

Éliminés de la Ligue Europa dès la phase de poules et de la Coupe de la Ligue par un PSG euphorique et un Mauro Icardi on fire, auteur d'un triplé (6-1), les Verts, défaits en outre à domicile par Nantes (0-2), apparaissent en plein doute à l'heure de défier un Paris FC, aux portes de la relégation en National (19e) mais cependant revigoré par l'arrivée aux commandes d'un coach à poigne, un meneur d'hommes en la personne de René Girard.


L'entame de ce seizième de finale de Coupe de France porte d'ailleurs la marque de ce coach. Engagés, dynamiques, présents dans les duels, les Franciliens ne tardent pas à prendre l'avantage sur une réalisation signée de l'ex-international, Jérémy Ménez. Si Wahbi Khazri répond à l'une des pépites du centre de formation sochalien, les individualités parisiennes justifient enfin leur transfert : l'ex-Rennais Jonathan Pitroipa inscrivant, lui aussi, son premier but sous le maillot du PFC, peu avant l'heure de jeu.


Honorat et Debuchy sonnent la révolte


Dès lors, le temps presse. Claude Puel, contraint d'emblée, excusez du peu, à se passer des services de Denis Bouanga, Yann M'Vila, Zaydou Youssouf, Romain Hamouma, Ryad Boudebouz, William Saliba, Kévin Monnet-Paquet et Loïs Diony, blessés ou écartés, lance Franck Honorat dans la bataille. Sa vélocité, ses percussions, ses centres seront déterminants et vaudront aux Stéphanois de renverser la table grâce à Charles Abi et à un coup de tête du guerrier Mathieu Debuchy. 


L'ASSE passe par un  trou de souris et se garde bien d'ailleurs d'en rajouter lors des réactions d'après-match, jugeant "avoir souffert mais fait le job contre un rival valant mieux que son classement". L'ASSE, et c'est bien là l'essentiel, décroche donc son sésame pour les huitièmes. Mieux, elle ira jusqu'au bout, disputant tardivement, le 24 juillet, une finale hélas tronquée dans un Stade de France quasiment à huis clos et marquée par l'expulsion prématurée de "Capi" Perrin, voyant le PSG soulever le trophée (1-0).


Samedi 18 janvier 2020

À Paris (Stade Charléty), AS Saint-Étienne (L1) bat Paris FC (L2) : 3-2 (1-1).

Arbitre : François Letexier; 8 057 spectateurs.

Buts pour Paris : Ménez (23e), Pitroipa (55e).

Buts pour Saint-Étienne : Khazri (31e), Abi (71e), Debuchy (78e).

Avertissement à Paris : Kikonda (84e).

Avertissements à Saint-Étienne : Nordin (32e), Cabaye (88e), Camara (90e+3).

Paris. Demarconnay - Cissé (Kikonda, 79e), Kanté, Bamba, Coulibaly - Rabiu (Sarr, 84e), Mandouki, Martin - Pitroipa, Ménez, Nomenjanahary (Armand, 64e). Entraîneur : René Girard.

ASSE. Ruffier - Debuchy, Perrin (cap.), Moukoudi, Trauco - Nordin (Dioussé, 81e), Cabaye, Camara, Ahoulou (Honorat, 56e) - Khazri (Fofana, 87e), Abi. Entraîneur : Claude Puel.

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire