Célébrons le Chaudron ! Musée des Verts Mercredi 15 Sept. 2021 à 17h05

Un nouvel élan grâce au Championnat d'Europe 84

En novembre 1979, le Président Rocher présente un projet de stade "international" de 55 000 places qui aurait fait de Geoffroy-Guichard le plus grand stade du pays. Trop cher et mis à mal par les déboires sportifs du club, le projet est abandonné mais l’organisation de l'Euro 1984 en France permet une rénovation de décembre 1982 à mars 1984. Le stade est mis aux normes internationales. L’architecture "à l'Anglaise" est conservée. 


Les tribunes nord, baptisée Charles-Paret, et sud, Jean-Snella, sont rehaussées d'un étage de places assises. Le bâtiment administratif rue de la Tour est détruit et intégré à la tribune Pierre-Faurand, refaite et agrandie. Le toit de la tribune Jean-Snella est réaménagé en plexiglas pour prévenir le gel de la pelouse. Seule la tribune Henri-Point reste intacte. L’enceinte peut accueillir 48 274 spectateurs (dont 24 500 debout). 


Deux matchs ont lieu pendant l’Euro (qui ne compte que 8 pays qualifiés à l’époque) : Espagne-Roumanie (1-1) et surtout France-Yougoslavie (3-2) qui marque le retour de Michel Platini avec un triplé pour l’occasion. Le record d’affluence a lieu le 11 mai 1985 pour la réception de Lille en quart de finale aller de la coupe de France : 47 747 spectateurs. Un mois plus tard, le 22 juin, le premier grand concert est organisé au stade avec la venue de Bruce Springsteen pour une de ses quatre dates françaises de cette tournée. Au sommet de sa gloire, le « Boss » attire plus de 25 000 spectateurs dans le Chaudron pour un concert de près de 3 heures !  

Fil infos

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire