Timothée Kolodziejczak:

Timothée Kolodziejczak: "Pas de doute à avoir"

Le défenseur de l’ASSE entend retrouver le goût de la victoire ce dimanche, face à Angers. Une équipe dont il attend une résistance coriace dans le Chaudron.

Pros Vendredi 02 Novembre 2018 à 15h47

Le match annulé à Nîmes

"Ce fut une bonne décision de pas jouer même si on aurait pu le savoir avant vu la tempête qu’il y a eu durant toute la journée. On a vu, en prenant l’avion du retour, que la pluie avait redoublé. On a une pensée pour nos supporters, qui ont fait le voyage pour rien. Ce n’est pas facile pour eux."


Angers: objectif victoire

"Il nous faut les 3 points pour rester en haut du classement. On est dans les clous, dans le bon wagon au classement, même si on pourrait avoir un ou deux points de plus. Angers va être coriace défensivement. Il faudra être patients, jouer juste, être bons techniquement, trouver la faille rapidement. On a les qualités pour. Ils ont joué en semaine et ils ont été éliminés. On n’a pas joué à Nîmes, donc on sera peut-être un peu plus prêts qu’eux au coup d’envoi."


Des Verts à deux visages

"On fait des bonnes mi-temps puis on est moins bien. On reste irréguliers. Petit à petit, on se trouve. Lorsque l’on sera bien coordonnés collectivement, on pourra donner le maximum. Parfois, on est moins bien physiquement, parfois on recule. On a beaucoup d’envie et on se donne sur le terrain. À certains moments, on pourrait faire les choses plus intelligemment.
À Nîmes, par exemple, on a eu un trou. On a reculé, déjoué, et on a pris ce but. Ensuite, on s’est repris, on a eu les occasions pour gagner. On aurait dû ramener la victoire. Il faudra prendre des points dimanche et contre Reims, dans une semaine. Il n’y a pas de doute à avoir car on est bien au classement. Il y a des petits réglages à faire. Ça va venir. Dimanche, on peut atteindre la barre des 20 points. Enflammer le stade d’entrée de jeu, avoir des occasions et marquer plusieurs buts peut aider.
"


Son retour en Ligue 1 Conforama

"En Espagne, le jeu est plus ouvert, avec plus d’espaces, des un contre un. Les équipes qui se battent pour le maintien essaient de jouer, même au Camp Nou, même si elles peuvent en prendre six. En Allemagne, un peu comme en Angleterre, c’est plus ‘box-to-box’. Je suis venu ici pour jouer le plus possible. Peut-être pas aussi rapidement, mais il y a eu des blessés et j’ai dû enchaîner. Je me sens bien. J’espère que ça va continuer jusqu’à la fin de saison."

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :