Maillot Vert Pros Lundi 07 Août 2023 à 15h42

Sur les traces de... Dylan Batubinsika

Avant ASSE-Grenoble, Maillot Vert est parti sur les traces de Dylan Batubinsika, le nouveau défenseur des Verts.

Le Val-d'Oise a du talent. Des talents. Et le revendique. Un onze estampillé 95 aurait, il est vrai, fière allure. Avec les Mike Maignan, Faitout Maouassa, Axel Disasi, l'ex-Stéphanois Vincent Pajot, le serial-buteur monégasque Wissam Ben Yedder et l'un des anciens compagnons de jeu de Dylan Batubinsika, le défenseur international, Presnel Kimpembe aux côtés duquel, entre autres, le nouveau pensionnaire de la maison verte a récité ses gammes et fourbi ses premières armes au PSG. 


Gamin déjà, du côté de l'US Cergy, Dylan Batubinsika affichait de solides dispositions. Un vrai potentiel. De belles promesses. Il n'y usera ses crampons qu'une saison durant. Avant de rejoindre l'école de foot du Paris-Saint-Germain. À huit ans et des rêves plein la tête.


Yves Gergaud : "Très fort dans les duels, Dylan défend propre"


Yves Gergaud, baladant son œil avisé en Ile-de-France, formidable terreau de champions en devenir, ne s'y est pas trompé. Mieux, il a fait d'une pierre deux coups et des bons, avec ça. Un doublé gagnant. Du meilleur effet. En l'espèce, un solide gaillard et un fournisseur hors pair. "Je les avais observés à Cergy", se souvient-il. Dylan (Batubinsika) gagnait quasiment. tous ses duels et donnait des galettes à Moussa (Dembélé). Ils formaient un tandem complémentaire. Ils n'étaient encore que débutants dernière année. Je les ai invités à effectuer des séances au PSG. Ils ont accepté, rempli leur dossier d'inscription, payé leur cotisation avant, désormais benjamins, d'intégrer le centre de préformation du PSG." 


Et d'ajouter : "Dylan, insensiblement, a reculé. À Cergy, il avait débuté attaquant puis avait évolué au milieu. Nous l'avons repositionné en défense centrale eu égard à ses qualités athlétiques. Il défendait fort, sans commettre de faute. Il était propre. En outre, il assumait pleinement un rôle de leader, était un parfait relais des consignes des coaches. Je l'ai eu trois saisons durant. Il y avait du beau monde à ses côtés à l'instar de Presnel Kimpembe, Kingsley Coman ou James Léa-Siliki, pour ne citer qu'eux, mais il a toujours été ponctuel, n'a jamais déçu. La forte concurrence au PSG où il avait néanmoins signé pro, l'a poussé à s'expatrier et à tenter sa chance à l'étranger mais j'ai toujours été persuadé qu'il parviendrait à ses fins et à saisir sa chance. D'autant qu'il a pu s'appuyer, par ailleurs, sur une bonne éducation. Jamais une grossièreté. Toujours respectueux. Un comportement exemplaire. Je suis ravi qu'il poursuive sa carrière dans un club comme l'ASSE ou, je n'en doute pas, il devrait représenter un plus. Le bilan que j'avais dressé au PSG le concernant avait été positif. Il le sera chez les Verts", conclut Yves Gergaud oeuvrant désormais pour le Paris FC.


François Rodriguez : " Que du bonheur pour un coach"


François Rodriguez, lui aussi, ne tarit pas d'éloges à l'endroit du néo-Ligérien. "J'ai eu la chance de l'entraîner, deux saisons durant. Il était l'un des joueurs cadres de la réserve du PSG et assumait pleinement ce rôle. En vrai leader, en compétiteur né. Intraitable sur le terrain, extrêmement attachant en dehors. En véritable pro se mettant en exergue sur la pelouse, en homme toujours souriant, attentif aux autres. Oui vraiment, nous avons partagé deux années particulièrement riches."


Désormais directeur du centre de formation du Havre - une fonction qu'il exerce depuis six ans - , François Rodriguez est persuadé que l'ASSE a eu le nez creux en recrutant l'un de ses anciens protégés. "C'est assurément une bonne pioche. Il a besoin d'effervescence. Il va s'épanouir. Le staff va le bonifier, je n'en doute pas. Si vous lui accordez votre confiance, il vous rendra la pareille. Car c'est vraiment un bon mec doublé d'un excellent défenseur. Doté de grosses qualités athlétiques, et d'un excellent jeu de tête qui lui a valu d'être décisif à plusieurs reprises sur les coups de pied arrêtés, il sait non seulement être dur sur l'homme, se montrer rigoureux, puissant dans les duels mais est également en mesure de compenser."


Il n'hésite pas, en outre, à hausser le ton quand le besoin s'en fait sentir.  "Au sein de cette équipe riche de talents individuels à l'instar de Christopher Nkunku, Jonathan Ikoné, Moussa Diaby ou de Jean-Kévin Augustin, il mettait le holà lorsque certains d'entre-eux avaient tendance à s'autoriser des écarts, à faire preuve d'une certaine insolence. Il les recadrait et les reprenait de volée. Très mature, c'était un peu le grand frère. Une force tranquille. Je suis persuadé qu'il réussira à Sainté. S'imposer à Paris n'est pas chose aisée. Il a choisi alors de faire ses classes à l'etranger. Avec succès. Oui vraiment, dans son approche du métier, Dylan, ce n'est que du bonheur pour un coach."  


Deux témoignages particulièrement éloquents qui viennent valider le choix du board et du staff stéphanois.


LIRE MAILLOT VERT

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Kelyps Interim
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire