Présentation Pros Mercredi 23 Août 2023 à 12h18

Stéphane Diarra : "Je vais être heureux ici"

Présenté aux médias ce mercredi, le Néo-Stéphanois a évoqué son envie de performer sous le maillot Vert et de découvrir le soutien du 12e homme dans le Chaudron.

Stéphane, qu’est-ce qui a fait pencher la balance pour votre venue à Saint-Étienne ?

Stéphane Diarra : Dès le premier appel de Loïc (Perrin), j’ai ressenti sa capacité à me vouloir. J'ai aussi senti qu'il me connaissait bien, qu’il m’avait déjà vu jouer et il a évoqué l’amour que ce club pouvait m’apporter. J’ai aussi eu le coach au téléphone. Il me connaissait lui aussi parfaitement et m’a dit comment il allait m’utiliser. C’est ce qui m’a décidé. Quand quelqu’un me donne de la confiance et de l’amour, je peux tout faire pour lui. Peu importe ce qu’il va se passer, je vais être heureux ici.


Est-ce que l’ambiance de Geoffroy-Guichard a été un atout ?

J’adore jouer devant le public. Pour moi, la pression ne rend pas les choses difficile, au contraire, je trouve que c’est excitant. Je suis convaincu que le 12e homme existe, je l’ai connu auparavant et je connais la ferveur particulière ici.


Quel regard portes-tu sur le début de saison de ta nouvelle équipe ?

Il n’est pas alarmant, ce n’est qu’un début de saison. Moi, je regarde comment une équipe se construit dans un championnat de Ligue 2 BKT très dur, très compétitif, et dans lequel il faut se donner à fond chaque week-end. Plusieurs équipes de Ligue 1 Uber Eats sont descendues. C’est un championnat homogène, très relevé. On fait partie de ces équipes-là et on va se donner à fond.  C'est à la fin du championnat qu'on pourra faire les comptes.


Quand quelqu’un me donne de la confiance et de l’amour, je peux tout faire pour lui. 


Ta venue répond-elle aussi à une volonté d’avoir plus de temps de jeu ?

Avec 19 titularisations, j’ai beaucoup plus joué la saison passée avec Lorient que lors des deux précédentes saisons où j'ai été freiné par une blessure. Cette année, j’ai décidé de venir à Saint-Étienne pour jouer, retrouver du plaisir et rendre la confiance qu’on me donne. Je veux jouer le maximum de matches et aider mes coéquipiers à fond. Pour moi, ce n’est pas un problème de descendre d’une division pour jouer avec l'ASSE en Ligue 2 BKT. Je regarde surtout comment construire ma carrière. J'ai d'ailleurs déjà été amené à laisser la Ligue 2 pour jouer davantage en National, ça ne m'a pas empêcher de rejouer au niveau supérieur ensuite. Ce n'est pas un problème.


Quel groupe as-tu trouvé à ton arrivée ici ?

C’est un très bon groupe, je connaissais déjà trois joueurs qui étaient auparavant à Lorient (Léo Pétrot, Thomas Monconduit et Matthieu Dreyer). Ils m’ont mis à l’aise. Ici c’est top, je m’attendais à un groupe soudé, qui travaille ensemble avec le sourire, et c'est exactement ce que j'ai trouvé. Ça se voit, je n’ai pas besoin de les connaitre plus que ça, chacun va faire les efforts pour l’autre. C'est aussi ce que je vais faire.


Coach, comment comptez-vous utiliser Stéphane ?

Laurent Batlles, entraîneur : On a fait venir Stéphane pour sa polyvalence. Son pied gauche lui permet d’apporter des centres mais il peut aussi jouer côté opposé sur son faux pied ou évoluer sous un attaquant. Avec sa vitesse et sa percussion, il peut jouer piston ou plus à l’intérieur du jeu. On veut avoir le ballon haut dans le camp adverse et imposer notre jeu à l’adversaire. Pour cela, sa percussion dans les 30 derniers mètres et l'accélération qu'il sera capable de donner au jeu dans cette partie du terrain seront intéressantes. On a besoin de rupture. On le voit contre les équipes très regroupées où il faut de la profondeur et de la percussion. On a plusieurs joueurs d’appuis mais il faut aussi de la profondeur, de la vitesse, des appels. Sur quelques mètres, Stéphane est capable de faire des différences.


Loïc, qu’est-ce qui a motivé votre choix de recruter Stéphane Diarra ?

Loïc Perrin, Directeur sportif : On cherchait un joueur offensif polyvalent avec des qualités de vitesse et de percussion. Stéphane répond à ces critères-là. On le connaît et on le suivait depuis un moment déjà. On a aussi eu la chance de le voir souvent titulaire, d’un très bon niveau, en L1. Pour le moment, il lui manque encore cette faculté d’être décisif mais je sais qu’on peut lui apporter ça à Saint-Étienne. On l’a convaincu avec le projet qu'on lui a présenté et on est très heureux de l'accueillir parmi nous.


Laurent, Stéphane est-il apte à disputer le prochain match à Annecy, lundi prochain (20h45) ?

Laurent Batlles : Il faut voir comment il va répondre à la charge de travail. On espère bien sûr qu’il fera partie le plus vite possible du groupe. mais je ne veux pas le griller non plus. Il faut qu'il fasse la semaine d’entraînement et voir comment les fortes chaleurs l'impactent car il arrive de Lorient où il n'a pas subi les mêmes températures.


Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire