Romain Hamouma :

Romain Hamouma : "On va se battre"

Le numéro 21 de l’ASSE s’est livré sans détour avant le match face au Stade Malherbe de Caen, son ancien club. Sincère et déterminé, l’attaquant stéphanois veut se relancer en Normandie.

Pros Jeudi 14 Mars 2019 à 15h58

Comment juges-tu la dynamique actuelle de l’équipe ?
On est dans une période un peu délicate. Malheureusement, on n’est pas épargnés par les blessures. On joue aussi un peu moins bien sur le terrain et ça se ressent. Surtout en attaque, où on sent qu’on a du mal à ressortir les ballons. On manque de confiance et on rate des choses simples. Malgré tout, on n’a pas été ridicules face aux gros. Hormis à Marseille où on est totalement passé à côté. Il faut rester concentrés sur nous-mêmes car notre principal adversaire, c’est nous. Remettons nos têtes à l’endroit.

Croyez-vous encore en une qualification européenne en fin de saison ?
Bien sûr ! On a les cartes en main, vraiment. On y croit, on va se battre.

Comment as-tu vécu la préparation du déplacement à Caen ?
Le groupe était un peu rajeuni cette semaine. Il est important que tout le monde se sente concerné. Là-dessus, je suis confiant. J’essaie d’apporter mon expérience même si je ne suis pas au top de ma forme sur mes dernières performances. Je dois faire beaucoup plus, c’est certain.


Malheureusement, l’équipe devra faire sans Wahbi Khazri, son meilleur buteur…
On n’est pas une équipe avec un joueur qui dribble cinq adversaires pour aller marquer. Nous, c’est le collectif avant tout. On doit se servir de tout le monde pour défendre, jouer, attaquer. Face à Lille, on était mieux dans l’intensité, le mental, mais moins bien dans le jeu. Tout passe et passera par le collectif.


Mes performances ? Je dois faire beaucoup plus, c'est certain


À quel genre d’adversité t’attends-tu samedi soir à Caen ?
Comme à Guingamp ou Dijon, c’est-à-dire des matches fermés, compliqués. Les Caennais jouent leur va-tout. Ils auront beaucoup d’envie, ils iront dans les duels. Il faudra répondre présent et gagner ce match. Ça fait longtemps que je suis parti du club, beaucoup de choses ont changé, mais ils vivent quelque chose de difficile. J’aime ce club, je connais quelques joueurs et je suis déçu pour eux.

Quelle version de l’ASSE souhaites-tu voir à Caen ?
J’espère que l’équipe va prendre conscience de ses qualités. On vient de vivre une passe difficile mais on va reprendre confiance et aller chercher des points, j’en suis convaincu. On sent que l’on joue moins bien, mais on ne va pas s’écrouler non plus. On doit jouer avec détermination, lancer une bonne dynamique. Et, après, les résultats feront que l’on retrouvera la confiance. Le plus important, c’est de gagner à nouveau.

Quel regard portes-tu sur ta saison ?
Ma saison est compliquée. Je ne suis pas du tout au rendement que j’espérais. Quelques pépins physiques ne m’ont pas aidé. Ce n’est pas évident de trouver de rythme. Je m’accroche, je travaille. J’espère que je pourrais apporter plus à l’équipe. Contre Nantes, je suis touché à l’épaule alors que je me sens dans un bon jour. Malheureusement, le moindre mouvement me faisait mal. Je voulais rester sur la pelouse. Mon but, c’est d’enchaîner les matches, les bons matches, surtout. Quand on ne peut en disputer qu’un sur deux, c’est compliqué.

Es-tu particulièrement attentif à tes statistiques ?
Avoir de bonnes statistiques fait plaisir mais il y a beaucoup de choses qui rentrent en compte dans un match. Marquer est la chose la plus difficile dans le football. Je suis à la recherche de ça, et heureusement. Mais, je suis convaincu que je peux faire un bon match sans marquer. Je ne suis pas là pour la lumière. La discrétion me va très bien.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :