#ASSENO Anciens Verts Vendredi 05 Août 2022 à 14h49

Robert Beric : la clé de l'énigme

Stage à Murcie, "histoire de faire le plein à la pompe", dixit coach Gasset; tests médicaux infructueux pour le défenseur serbe de La Gantoise, Stefan Mitrovic, retoqué en salle d'attente; retour au bercail de Robert Beric, dont le prêt à Anderlecht, une fois n'est pas coutume, n'aura pas été couronné de succès : le menu, en cette trêve des confiseurs, aura été copieux et conclu donc par une gourmandise slovène du meilleur goût et dont tout le Peuple Vert, déjà, se pourléchait les babines.

Jean-Louis Gasset, appelé au chevet de Verts malades et "encore traumatisés par le cataclysme du derby", s'escrime à regonfler le moral des troupes. À fleurets mouchetés et piques bien senties. Le coach héraultais a identifié les manques, mis des mots sur les maux. Dans l'attente de recrues de poids - Mathieu Debuchy, Yann M'Vila et Neven Subotic ne tarderont pas à rejoindre la maison verte à l'occasion d'un mercato hivernal XXL - , l'ASSE, 16eme, doit se remettre à l'endroit. Et recouvrer confiance et efficacité. Ce 32eme de finale de Coupe de France lui vaudra de faire coup double. Face à des Nîmois, rapidement réduits à 10 après l'expulsion précoce d'Olivier Boscagli mais accrocheurs en diable à l'instar d'Anthony Briançon et de Sada Thioub, les Stéphanois devront cependant attendre l'heure de jeu pour trouver enfin l'ouverture. Et comme un cadeau de Noël après l'heure, elle sera l'œuvre de Robert Beric, casque d'or. Comme le symbole d'un nouvel élan. Dans la foulée, Jonathan Bamba doublera la mise, trompant la vigilance de Baptiste Valette, un pur produit de la maison verte (2-0). 


Alors que les attaquants de pointe ligériens étaient restés muets cinq mois durant, le Slovène avait montré la voie à suivre. Pour le plus grand bonheur de Robert Herbin, louant dans les colonnes de "La Tribune", les qualités de l'avant-centre vert. "Tout ce qu'il fait est propre. Il mobilise deux défenseurs, sait se faire oublier pour mieux jaillir au bon moment". Indéniablement, un atout de poids pour redorer le blason d'une formation stéphanoise qui, après trois longs et inquiétants mois de disette, renouera avec le succès en championnat, une semaine plus tard aux dépens de Toulouse (2-0). Avec une ouverture du score d'un certain Robert Beric...


7 janvier 2018

À Saint-Étienne (stade Geoffroy-Guichard), AS Saint-Étienne (L1) bat Nîmes Olympique (L2) : 2-0 (0-0).

Arbitre : Olivier Thual; 13 148 spectateurs.

Buts pour Saint-Étienne : Beric (63e), Bamba (68e).

Avertissements à Saint-Étienne : Hernani (45e), Selnaes (61e), Théophile-Catherine (71e).

Avertissement à Nîmes : Savanier (17e).

Expulsion à Nîmes : Boscagli (12e).

ASSE : Moulin (cap.) - Gabriel Silva, Théophile-Catherine, Lacroix, M'Bengue - Dabo, Hernani (Beric, 46e), Cabella, Selnaes - Diony (Diousse (77e), Hamouma (Bamba, 60e). Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

Nîmes : Valette - Paquiez, Briançon, Harek (cap. Cadamuru, 55e), Boscagli - Thioub (Alakouch, 77e), Valdivia, Savanier (Valls, 71e), Del Castillo - Ripart, Alioui. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire