Rémy Cabella:

Rémy Cabella: "Garder cette envie"

Le milieu offensif souhaite voir les Verts confirmer leur dernière prestation face au Stade de Reims qui se présentera dans le Chaudron, samedi soir (20h).

Pros Jeudi 08 Novembre 2018 à 14h57

Comment te sens-tu actuellement?
Je me suis fait opérer cet été et depuis j'avais un petit problème au genou qui m'a empêché de jouer contre Paris, notamment. Sur d'autres matches, j'ai un peu forcé mais je n'étais pas vraiment à 100%, c'était donc difficile de faire la différence. Lors de la dernière trêve, le coach m'a laissé quelques jours de repos et ça m'a fait du bien. Depuis, j'ai retrouvé la plénitude de mes moyens.

Comment expliquer le visage plus conquérant montré par l'équipe lors du dernier match?
Le coach nous est un peu rentré dedans (sic) mais je pense qu'on en avait besoin. On était peut-être un peu trop suffisants sur certains matches et on s'est peut-être trop satisfait de nos matches nuls, alors il nous a tapé sur les doigts. Il a de l'ambition, il sait qu'on a un groupe pour faire mieux et il a confiance en nous. Ça nous a fait du bien d'être un peu secoués car on a bien réagi en montrant un bel état d'esprit contre Angers. Si on veut faire une bonne saison, ça passera par des prestations comme celle-là où tous les joueurs, même ceux qui sont entrés en cours de match, ont apporté.

Comment Jean-Louis Gasset a-t-il réagi à l'ampleur du score contre Angers?
Le coach nous a demandé plus de solidité défensive parce qu'on ne pourra pas tout le temps mettre quatre buts. Même si j'ai confiance en nos défenseurs et à la Ruff' (Stéphane Ruffier) dans les cages, je sais que ce n'est pas seulement aux défenseurs de défendre. On doit tous faire cet effort.


J'aimerais atteindre la 3e place 


Quelles sont tes ambitions pour cette saison?
Je suis venu pour accrocher quelque chose en fin de saison. Je pense qu'il faut qu'on soit dans les 5 premiers mais, personnellement, j'aimerais atteindre la 3e place pour viser la belle coupe d'Europe. Mais une saison c'est long et ça demande beaucoup d'énergie. Il faut se concentrer pour réaliser nos ambitions. Le plus important sera d'être régulier, d'être performant pour gagner nos matches. Pour le moment, on est bien partis, il ne faut pas se relâcher et garder cette envie. Ça serait énorme de décrocher la coupe d'Europe en fin de saison.

Est-ce encore plus important de gagner avant la trêve internationale?
Pour le moment, les matches avant les trêves ne nous ont pas trop réussi. C'est dommage parce qu'une victoire donne toujours un coup de souffle. Samedi, on devra gagner à domicile pour arriver très costauds au derby. De toute façon, on sera très costauds à Lyon. On est à la lutte avec eux au classement, un résultat nous permettrait de les mettre derrière nous.

Comment exploites-tu la liberté que te laisse Jean-Louis Gasset sur le terrain?
Cette liberté est intéressante et on a les joueurs pour en profiter. C'est à nous de bien nous comprendre. Moi, par exemple, j'aime me déplacer un peu partout sur le terrain pour faire le jeu, je m'écarte parfois pour laisser de la place à Loïs (Diony) à gauche ou dans l'axe pour qu'il puisse faire la différence. Il est à l'affût de tous les ballons qu'on peut lui donner.

Comment gères-tu la menace de suspension pour le derby?
Si je défends intelligemment, je n'aurais pas à prendre de carton alors je vais faire attention sinon le coach va me tuer (sourire). De toute façon, je pense plus à marquer qu'à mettre un gros tacle.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :