#ASSEESTAC Anciens Verts Mercredi 16 Mars 2022 à 20h19

Quand Robert Herbin rechausse les crampons

Un coupable retard à l'allumage avait plongé l'ASSE dans un abîme de doutes. Les Verts peinaient à trouver la bonne carburation. La concurrence, déjà, se frottait les mains. La presse spécialisée s'interrogeait : cette équipe stéphanoise, championne de France en titre, est-elle un candidat crédible à sa propre succession ? Les Verts, bien loin de s'être embourgeoisés, répondirent sur le terrain avec panache et détermination, brillant également sur la scène continentale, atteignant le dernier carré de la Coupe d'Europe des Clubs Champions, butant sur leur éternel rival, le Bayern Munich.


Ils refirent donc insensiblement leur handicap initial, prirent les commandes de la D1 et tuèrent tout suspense lors d'un duel mémorable face à l'OM de Paulo Cezar et Jairzinho (4-1). Ils en profitèrent pour honorer une légende de la maison verte : Robert Herbin et ses 36 printemps à l'occasion de la réception du TAF drivée par Pierre Flamion, le futur entraîneur du Stade de Reims. Trois ans après avoir raccroché les crampons, Roby foula ainsi à nouveau la pelouse de ses exploits. "Lorsque les deux équipes pénétrèrent dans le stade Geoffroy-Guichard, la taille svelte, la souplesse de la démarche de Roby contrastaient avec la bedaine rebondie de Watteau !", rapportait "La Dépêche. Et de titrer : "Herbin comme au bon vieux temps". Non content de prendre part à la fête, "le Sphinx" inscrivit un but sur penalty après que Jacques Santini et Jean-Michel Larqué ont signé des doublés (5-1).


"Ce soir, c'était la fête de notre ami", s'enthousiasma le président Roger Rocher. Le regretté Gérard Farison, tout à sa joie, estimait, pour sa part, que "l'ASSE, meilleure attaque avec 70 buts marqués et défense la plus hermétique (39 buts concédés), faisait un beau champion". Face au Troyes Aube Football, ce 3 juin 1975, les Verts et leur icône, Robert Herbin, avaient donc fait le taf !


Les Verts finirent cette saison, entamée pianissimo, en boulet de canon, s'offrant un quatrième doublé, s'adjugeant la Coupe de France aux dépens du RC Lens terrassé d'une volée sublime signée Jean-Michel Larqué (2-0). 


3 juin 1975

AS Saint-Étienne 5 - Troyes Aube Football 1

À Saint-Étienne (stade Geoffroy-Guichard); ASSE bat TAF : 5-1 (4-1).

Arbitre : Michel Kitabdjian, 17 330 spectateurs.

Buts : Pour Saint-Étienne : Santini (6e, 26e), Larqué (18e, 43e), Herbin (77e, sp). Pour Troyes : Piazza (14e, csc).  

ASSE : Curkovic - Repellini, Piazza, Herbin, Farison - Santini (Lopez, 74e), Larqué, Bathenay - Rocheteau, H. Revelli, Sarramagna. Entraîneur : Pierre Garonnaire.

TAF : Formici - Zorzetto, Jacques, Hodoul, Le Lamer - Desplanches, Watteau, Thoirain - Petkovic, Tonnel, Dojcinovski. Entraîneur : Pierre Flamion.

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Kelyps Interim
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire