Pros Jeudi 18 Sept. 2014 à 15h56

Qarabag 0-0 ASSE : L’ASSE reste solide

Solidaires et sérieux, les Verts ont résisté aux assauts de Qarabag et à ses 30 000 supporters.  L'ASSE débute cette phase de groupes par un match nul à l’extérieur.
Dans un stade plein à craquer et sublimé par une ambiance des grands soirs, on leur promettait l’enfer. Face à des Azéris conquérants et menaçants, les Verts ont su faire front grâce à une détermination à toute épreuve. Stéphane Ruffier fut un dernier rempart infranchissable. Cinq ans et demi après son dernier match de phase de groupes de Ligue Europa, l’ASSE a débuté cette nouvelle campagne européenne en décrochant un bon match nul à l’extérieur.



L’ASSE dans le bon tempo


Face à la répétition des matches, Christophe Galtier avait évidemment modifié son onze de départ. Paul Baysse honorait sa première titularisation en Vert tandis que Jonathan Brison et Renaud Cohade retrouvaient une place dans l'équipe.  D’entrée, les Verts attaquaient la partie sans complexe. Max-Alain Gradel donnait le ton. D’un coup franc lointain, il obligea Ibrahim Sehic à s’envoler (3e). Les intentions étaient stéphanoises. L’international ivoirien, encore lui, s’arracha et fut tout près de devancer la sortie du gardien azéri (4e).



Les Verts étaient mordants. Ils gagnaient des duels et des bons ballons. En face, Qarabag ne voulait pas subir. Les Azéris s’enhardissaient et prenaient de l’assurance. Stéphane Ruffier se chauffa les gants en détournant une frappe vicieuse de l’extérieur de Maksim Medvedev (13e). On se rendait coup pour coup. Mevlüt Erding s’échappa mais fut contré de justesse (15e). Karabag répliqua par Muarem mais Stéphane Ruffier fut vigilant (24e).





Les parades de Stéphane Ruffier


Après une première demi-heure intense, les deux équipes cherchaient un second souffle. Qarabag finissait un peu plus fort cette première mi-temps. Chumbinho s’essaya à une frappe lointaine boxée par Stéphane Ruffier (37e). Le gardien des Verts fut encore décisif pour détourner un tir de Reynaldo (40e).





Les Verts gardent le butin du match nul


Au retour des vestiaires, poussé par ses 30000 supporters, Qarabag repartait à l’abordage. Stéphane Ruffier était toujours aussi inspiré pour repousser un missile de Nadirov (47e). Côté stéphanois, l’entrée d’Allan Saint-Maximin donna de la vivacité aux attaques stéphanoises. Mais Karabag restait le plus menaçant. Reynaldo expédia un tir légèrement trop aérien (61e). Les Stéphanois souffraient mais Stéphane Ruffier était un dernier rempart infranchissable pour barrer la route à ce diable de Reynaldo (69e).

Dans le dernier quart heure, les Verts trouvaient des ressources. Ils exploraient le camp azéri mais manquaient de justesse pour porter l’estocade. En bonne position, Kévin Monnet-Paquet fut signalé hors-jeu de justesse. Jusqu'au coup de sifflet final, l'ASSE gardait le butin du match nul bien au chaud.



 

Phase de groupes Ligue Europa : 1ère journée

Karabag 0-0 ASSE

A Bakou ( Azerbaïdjan), stade Tofiq-Béhramov

Arbitre
: Steven McLean (Ecosse)

Avertissements : Clément (65e), Gradel (67e) pour l'ASSE

Qarabag : Sehic - Medvedev, Guseynov, Sadygov (cap), Agolli - Qarayev, Richard Almeida, Muarem (puis Dias 80e) -  Chumbinho (puis Nadirov 46e)  George (puis Alasgarov 70e), Reynaldo. Entr : G. Gurbanov

ASSE : Ruffier – Baysse, Sall, Pogba, Brison – Clément (cap), Cohade (puis Diomandé 87e), Corgnet (puis Saint-Maximin 49e) – Gradel, Erding (puis Lemoine 74e), Monnet-Paquet. Entr : C. Galtier

Fil infos

Palmarès