#ASSESDR Pros Vendredi 13 Mai 2022 à 17h12

Pascal Dupraz : "Toujours en course"

À deux journées du terme du championnat, l'entraîneur des Verts évoque la difficulté de la rencontre qui attend les Verts face au Stade de Reims, ce samedi (21h).

Pouvez-vous faire un point sur votre effectif ?

26 joueurs sont à ma disposition comme depuis le début de semaine et vont s’entraîner tout à l’heure. Falaye Sacko est-il apte à jouer ? Je l’espère. Physiquement, il a bien avancé ces derniers jours. Au point que je me pose cette question. Mais ce n’est plus un problème de blessure le concernant, c’est un problème de compétitivité, d’athlétisation. 


À la mi-temps du match à Nice, auriez-vous pu imaginer un tel scénario ?

Non. Autant à Lorient, il me tardait d’être à la mi-temps pour changer des choses et rectifier… Autant là, à Nice, même si l’on n’est jamais sûr, je pensais qu’on avait la capacité de répondre aux intentions niçoises qu’on imaginait supérieures. Je ne m’attendais pas à ces neuf minutes où rien ne s’est passé. Il y a des ressorts athlétiques, psychologiques, tactiques… On est en mission, pas dans le projet. Il faut se re-concentrer sur Reims. Aucun des joueurs n’a lâché. On peut dire que c’est bien normal mais dans ce contexte, malgré cette incertitude, je ressens de l’investissement tous les joueurs. C’est une donnée objective. À Nice, je n’ai pas vu de tricheurs sur la pelouse. 


L’action collective fera que l’AS Saint-Étienne restera en Ligue 1 Uber Eats.


Dans quel état d’esprit êtes-vous à deux journées de la fin ?

On est toujours en course pour nous maintenir. Le gros de ma mission, c’est de faire en sorte, avec l’aide de tout le monde, de conduire cet effectif vers le maintien. Avec 12 points en 18 matches, on sait que c’est compliqué. Si ça avait été facile, on ne se serait pas tourné vers moi. Avec l’engouement autour du club, tout le monde a cru que ce serait facile. C’était sans compter sur le calendrier, le déséquilibre créé par l’absence de Falaye Sacko… Tout le monde s’attendait peut-être à un maintien plus probant. Mais je suis prêt jusqu’à la dernière seconde et on est dans le match. L’action collective fera que l’AS Saint-Étienne restera en Ligue 1 Uber Eats.


Regrettez-vous l'absence de vos supporters ce samedi ?

Bien sûr. Nous avons besoin, ici plus qu’ailleurs de nos supporters parce qu'ils sont les meilleurs. Mais je ne vais pas me servir de leur absence pour justifier de la difficulté de notre tâche. On a besoin de points après trois revers consécutifs. Il faudra faire un très bon match. 


Quel Reims vous préparez-vous à affronter ?

Ce sera une équipe professionnelle qui a envie de gagner un match et de marquer trois points. Ce sera le cas sur les autres terrains aussi.

Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire