#ASSERCSA Pros Vendredi 18 Févr. 2022 à 16h43

Pascal Dupraz : "La mission est loin d'être remplie"

Avant la réception de Strasbourg dans le Chaudron (ce dimanche, 15h), l'entraîneur des Verts a évoqué l'importance de la bonne série actuelle avant une rencontre qui va se disputer dans un Chaudron bouillant.

Pouvez-vous faire un point sur l'effectif avant la réception de Strasbourg, ce dimanche (15h) ? 

Sont forfaits Enzo Crivelli, Yvann Maçon et Saïdou Sow. Enzo Crivelli n’est pas, comme nous l’avons déjà précisé, blessé aux adducteurs au point qu’il soit sur le point de se faire opérer. C’est de la désinformation. Il a contracté une blessure alors qu’il était postulant pour le match de Montpellier. Il s’agit d’une petite blessure aux ischios. Le staff médical a décidé qu’il devait observer une période de repos. Elle devrait nous permettre de l’utiliser très rapidement. Il est déjà en réadaptation. Concernant Yvann Maçon, il a été opéré d'un genou la saison dernière. Il répond mal et enfle. Fort logiquement, nous allons le laisser au repos. Saïdou Sow lui souffre d’une légère entorse de la cheville.


Vous avez donc un large groupe à votre disposition...

Nous avons le choix et je fais ces choix en fonction de ce que je vois lors des matches et aux entraînements mais je fais passer mes messages. Personne n’est pénalisé. Ce qui m'importe, c'est qu'on soit sur la même longueur d'ondes car on est fait pour vivre ensemble et notre tâche est suffisamment difficile pour qu'on la rende plus complexe avec des futilités ou des problèmes d'égo. Il va y avoir un groupe de 20, certains vont être mécontents. Ce que j’attends d’eux, c’est ce qu’ils font, c’est qu’ils continuent à bien s’entraîner.


Les joueurs évoquent une attitude presque paternelle vous concernant. Qu'est-ce que cela vous inspire ?

Je suis bienveillant mais ça n'altère pas mon leadership. Je l'ai déjà dit, j'aime les joueurs de football et j'admire particulièrement les miens depuis que je suis arrivé, même lorsque nos résultats n'étaient pas au rendez-vous. Je les admire encore plus aujourd'hui dans la victoire.


On doit rivaliser, montrer aussi que nous sommes là.


Justement, comment s'est déroulée cette semaine de travail après le bon résultat à Clermont ?

Il faut rester mesurés, sereins, vigilants. C’est mieux de le faire avec neuf points pris en trois matches mais ça ne nous rend pas plus malins, ni forts que ce que nous étions dans l’insuccès. Avec 21 points, on ne se maintient pas en Ligue 1 Uber Eats. Malgré tout, c’est davantage de confiance. Nous avons beaucoup de progrès à faire, collectivement et individuellement, mais on peut s’appuyer sur quelque chose. Je ne sais pas si on peut parler de série, mais si elle peut démarrer, je suis preneur. La mission est loin d’être remplie. 


Que pensez-vous de votre futur adversaire, Strasbourg ? 

C’est une très bonne équipe avec un entraîneur jeune avec beaucoup de talent (Julien Stéphan, ndlr). Il a eu beaucoup de résultats à Rennes et il en a avec Strasbourg. Cependant, avec tout le respect que je voue à Strasbourg et son entraîneur, j’ai envie qu’on nous respecte aussi. On doit rivaliser, montrer aussi que nous sommes là. On va assister à un beau match et mon espoir est que nous soyons soutenus par nos supporters comme nous l’avons été face à Montpellier (3-1). Tout ce que j’espère, c’est que le public pourra toujours être là avec nous. C’est l’affaire de tous car on a besoin de ça. Même à Clermont, quand ils n'étaient pas là, on a eu l’impression qu’ils étaient avec nous. Je souhaite que nos tribunes soit de plus en plus garnies. Ça voudra aussi dire que nous faisons le job pour les faire venir. 

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Samrt Good Things
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire