#ASSEUSC Pros Samedi 06 Avril 2024 à 17h26

Olivier Dall'Oglio : "Une victoire difficile"

Satisfait par la victoire obtenue dans la difficulté contre Concarneau, l'entraîneur des Verts a souligné l'état d'esprit de son équipe qui a su prolonger sa série.

Coach, ça n'a pas été le succès le plus facile depuis votre arrivée au club ! 

C’est effectivement une victoire difficile. On s’attendait à un match compliqué face à une équipe très bien organisée, très technique. On a souffert, notamment au milieu de terrain. On a le grand mérite de marquer sur notre première vraie occasion, ça nous a soulagé. Et il y a eu cette volonté de ne pas prendre des buts aussi. On aura des matches plus simples sur cette fin de saison, d’autres compliqués comme celui-ci. Ce n’est pas simple, donc je félicite les joueurs pour le succès.


Quels problèmes avez-vous rencontrés dans cette rencontre ?

Ils nous ont perturbé au milieu de terrain. On a gagné moins de duels, on avait moins les jambes aussi. Est-ce que c’est lié aux premières chaleurs ? Peut-être. Beaucoup d’équipes ressentent de la fatigue actuellement. Il y a eu de la rotation aujourd’hui et il y en aura encore car il faut garder l’équipe la plus complète possible. C'est l'équipe qui gèrera le mieux cette donnée qui s’en sortira le mieux. 


Qu'est-ce qui vous plaît, malgré tout, dans cette série positive ?

L’état d’esprit, déjà. La capacité à ne pas prendre de but aussi. Même dans la difficulté, tout le monde est présent, travaille. C’est notre qualité première. On est aussi capables de marquer à tout moment. Ce sont nos points forts et il faudra les garder jusqu’au bout. Une donnée psychologique va commencer à entrer en compte dans cette fin de saison. On doit s’appuyer sur ce qu’on fait de bien tout en résistant quand c’est plus compliqué, comme aujourd’hui. 


Bravo aux supporters qui nous ont porté. C’est pour cela qu’on a besoin d’eux.


Aujourd'hui, c'est d'ailleurs un défenseur qui a été décisif ?

Cette action-là, on ne l’avait pas travaillée (rires) ! Je leur dis souvent, sur le ton de la blague, que peu importe le poste, à un moment donné, ils seront amenés à être à trois mètres du but adverse. Ils savent que s'ils sont surpris à ce moment-là, ils mettront la balle à côté. Mickaël (Nadé) était prêt, il l’a mise au fond. 


Vous avez été contraint de faire plusieurs changements défensifs et d'innover en seconde période.

Yvann Maçon et Léo Pétrot ont eu des montées de crampes. Ils n'ont pas été aidés par la chaleur et le fait que notre adversaire nous a fait courir. On a été dans l’urgence avec des rectifications ensuite, notamment Mahmoud (Bentayg) qui est repassé sur son côté de prédilection. Anthony Briançon ? Il aurait peut-être pu jouer une partie du match, mais j’ai pris la décision avec le staff médical de le laisser en tribunes. Il y avait le risque de le perdre plus longtemps et on ne voulait vraiment pas que ça arrive. 


Un mot, enfin, sur l'atmosphère du jour avec ce stade à guichets fermés...

C’est magique. Bravo et merci aux supporters qui nous ont porté. C’est pour cela qu’on a besoin d’eux. Les joueurs étaient fatigués à la fin, mais ils sont allés chercher dans leurs retranchements. Ça nous oblige à aller au-delà de nous-mêmes.

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Kelyps Interim
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire