Maillot Vert Féminines Dimanche 08 Août 2021 à 13h10

Ninon Blanchard, made in Sainté

Stéphanoise de naissance, Ninon Blanchard a réalisé le rêve de plus d’un amoureux des Vert(e)s : porter le maillot de son club de cœur et lui faire honneur au quotidien.

Dans la famille Blanchard, l’on demande Ninon, la fille au ballon rond. "Mon amour du foot vient de mes cousins. Plus petite, je me réunissais avec eux chez ma grand-mère. J’ai voulu essayer de taper dans le ballon à leurs côtés. J’ai beaucoup de cousins (rires) donc j’ai baigné dans le football très vite" explique la défenseure de l’ASSE quand il s’agit d’évoquer ses débuts sur le rectangle vert. La couleur est d’ailleurs bien choisie car chez les Blanchard, beaucoup de choses convergent vers le club du Forez.


"Depuis que je suis née, je suis pour Sainté. J’attendais chaque match avec impatience. Je baigne dans ça depuis toute petite et j’ai toujours rêvé de jouer ici" confie Ninon. Ça tombe bien, car en 2013, le rêve est devenu réalité. Huit ans plus tard, il est toujours d’actualité. Milieu de terrain de formation, la joueuse de 22 ans défend désormais l’axe central stéphanois. Ligérienne, défenseure, capitaine par moments... On se prend à lui souhaiter la même carrière qu’une certaine Charlotte Gauvin, retraitée depuis peu.


Quand il s’agit d’évoquer une carrière 100% ASSE, l’idée est d’ailleurs déjà bien présente... "On ne sait pas de quoi est fait une carrière. J’ai fait beaucoup de démarches sur le plan professionnel pour rester ici, car je devais être mutée à Paris explique Ninon, professeure d’EPS. Mais si je voulais rester à Saint-Etienne, c’est parce que ma volonté est d’être là. À chaque fois que je rentre sur le terrain avec cette tunique, je me dis que j’ai vraiment de la chance."


La décla
"J’ai vécu la descente en D2 et j’avais à coeur de remonter en D1 avec l’ASSE. C’est un peu une revanche. On sait que ça va être une année un peu plus compliquée. Contrairement à ces dernières saisons, on ne va pas jouer une montée mais viser le maintien. Il y aura certainement des moments difficiles car il y a un fossé entre D1 et D2. Mais on va construire un gros collectif avec un mental béton pour rester dans l’élite du football féminin français. J’ai eu la chance de jouer quelques minutes en D1 en 2016. Le niveau d’exigence a beaucoup augmenté, sur tous les plans. Il faudra être prêtes."


Maillot Vert #37 est d’ores et déjà disponible en version numérique sur asse.fr à partir de ce lien ou de la liseuse, ci-dessous.



Fil infos

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire