D1 Arkema Féminines Vendredi 14 Janv. 2022 à 11h17

Maud Antoine : "Un esprit revanchard"

Battues en Coupe de France par Montpellier (2-7), les Vertes et l'ex-Phocéenne entendent rebondir ce samedi en championnat (14h30) face à des Héraultaises qui ne leur ont guère réussi jusqu'alors.

Pour quelle raison as-tu souhaité t'engager avec l'ASSE ?

Le discours du coach m'a séduite et particulièrement intéressée. Cela m'a permis de me projeter rapidement sur l'ASSE. Mon intégration s'est déroulée sans problèmes.


Quelles sont, selon toi, tes qualités ?

Athlétiquement, je suis à même de répondre présente dans les duels. Mentalement, je peux apporter ma grinta, ma hargne à un groupe qui fait déjà preuve de solidarité. Depuis mon arrivée, j'ai le sentiment d'avoir beaucoup appris dans tous les domaines. Dans tous les cas, j'essaie de donner ce que j'ai de mieux en moi. 


Comment l'expliques-tu le manque de résultats dont souffre l'ASSE ?

À l'OM, j'ai connu une montée en D1 Arkema et une descente en D2. Je sais qu'une saison se joue sur des détails. Jusqu'alors, les matches n'ont pas forcément tourné en notre faveur mais je reste persuadée que le vent va tourner. On va réussir dans notre entreprise et obtenir notre maintien. Au regard du jeu qu'on produit, on a notre place en D1.


Prendre trois points et de lancer cette phase retour sur des bases positives.


Le groupe doute-t-il ?

Non. Il faut faire table rase du passé, de cette première partie de saison qui ne nous a pas franchement souri. On doit être conquérantes, ne pas baisser la tête et gagner en efficacité pour aller chercher ce maintien.


Est-ce que la défaite concédée en Coupe de France contre Montpellier (2-7) samedi dernier peut peser sur le moral avant d'aller affronter cette même équipe sur ses terres en championnat  ?

Ce sera un tout autre match. La Coupe n'était pas une priorité et on ne disposait pas de tous nos atouts, samedi dernier, notamment à cause du Covid. J'en ai fait les frais d'ailleurs, ça impacte un peu mais ça fait partie des circonstances de cette saison. Sur ce match de Coupe, le score me paraît très lourd. Alors qu'on était revenues à 2-3, le quatrième but montpelliérain nous a fait très mal. On a pris une grosse claque. À nous de faire en sorte qu'il s'agisse d'un mal pour un bien. Samedi, on devra être animées d'un esprit revanchard. On doit se déplacer avec la volonté de prendre trois points et de lancer cette phase retour sur des bases positives.

Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire