#LOSCASSE Pros Vendredi 14 Mai 2021 à 15h56

Lucas Gourna: "Je suis un enfant du club"

Tout en spontanéité et fraîcheur, le jeune milieu de terrain a participé à sa première conférence de presse d'avant-match. Il a affirmé aborder le déplacement à Lille (dimanche, 21h) avec détermination et ambition.

Lille est-elle une équipe qui vous fait peur ?

C'est une équipe qui a de grosses qualités. Elle l'a démontré face au grand PSG. Elle est sur une excellente dynamique et ne prend pas beaucoup de buts. Mais on a bien travaillé à l'entraînement et on attend ce match avec impatience. C'est pour jouer de telles rencontres qu'on se prépare tout au long de la semaine. On ira là-bas en compétiteurs. On ne lâche pas, vous avez pu le constater. On verra les problèmes que l'on pourra leur poser. 


Le groupe espère-t-il intégrer le Top 10 ?

On se concentre avant tout sur notre jeu. Si on peut finir plus haut au classement, ce sera bien. On est bien ensemble. On rigole. On perd et on gagne ensemble. Il n'y a pas de problèmes de générations.


Claude Puel, qui t'a précédé, estime que tu as franchi un cap, cette saison. Dans quels secteurs ?

Bénéficier d'autant de temps de jeu dans son club formateur, c'est super. Le coach m'a fait énormément progresser. Le coach me reprend aussi sur des choses de la vie quotidienne. Je pense au port du masque. C'est une sorte d'éducation sur le long terme. Dès que tu arrives ici, au centre, on te formate, on te conditionne. J'ai progressé mais j'ai encore beaucoup à apprendre. Le chemin est encore long pour atteindre le très haut niveau. Je suis loin d'être arrivé. Il faut que je devienne encore plus autonome, sur le terrain et dans ma vie d'homme.


Bien évidemment, je lis les commentaires, les classements... C'est très flatteur mais je me concentre sur mon football. Je suis focus sur mon jeu et content d'être ici.


Est-tu le symbole de la compétitivité du centre de formation ?

Je n'en suis pas le symbole. Il y a d'autres jeunes. Je pense aux 2001 qui ont remporté la Gambardella, à Étienne (Green), à Saïdou (Sow), à Aïmen (Moueffek), à Maxence (Rivera). Je suis un petit du centre, un enfant du club ! Bien évidemment, je lis les commentaires, les classements... C'est très flatteur mais je me concentre sur mon football. Je suis focus sur mon jeu et content d'être ici.


Quel est le club qui te fait rêver ?

Saint-Étienne! J'ai hâte de découvrir le grand public, le grand Chaudron, la grande force. Mon rêve, c'est de jouer dans un Geoffroy-Guichard  plein.


Quel est ton poste de prédilection ?

À priori, je suis un relayeur. Je peux donc évoluer en 8 mais également au poste de sentinelle, effectuer la liaison entre l'attaque et la défense. Quand je joue avec Yvan (Neyou) et Mahdi (Camara), ça se passe bien. Il y a une bonne alchimie, de bonnes attitudes. On s'entend bien. 


Tu n'as pas encore marqué en Ligue 1...

On veut tous marquer bien évidemment mais réussir une passe décisive, aider ses partenaires, me plaît encore plus.

Joueur associé

Fil infos

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire