Pros Pros Mercredi 22 Juillet 2020 à 14h53

Loïc Perrin : "Une vraie finale"

Le capitaine stéphanois évoque avec envie le duel face au PSG, lui qui retrouvera le Stade de France sept ans après la victoire en Coupe de la Ligue.

Dans quel état physique es-tu à deux jours de la finale de Coupe de France ?

J’ai pu disputer une petite partie du match face à Charleroi et ensuite enchaîner face à Anderlecht. Je n’ai pas ressenti de gêne J’avais déjà pu participer au premier match face à Rumilly sans avoir de douleurs. Ça fait du bien de retrouver le terrain, même si les conditions sont particulières. Ce n’est pas ce que l’on espère quand on est joueur de football mais c’est comme ça.


Il est vrai que les conditions de cette finale sont assez spéciales…

On va jouer une finale avant d’attaquer le championnat, c’est vrai que ça fait un peu bizarre. En plus, ce sera dans un stade presque vide. Tout est assez particulier. Malgré tout, c’est une vraie finale. Ça sera la première pour moi dans cette compétition. On ne part pas favori face au PSG mais on a vu que Rennes l’avait fait la saison dernière. Sur un match, tout est possible. Il faut le garder en tête.


Quel regard portes-tu sur la préparation et le retour aux terrains ?

Dès le début, l’objectif prioritaire a été cette finale. Après cela on pourra aborder le championnat. L’ambiance au sein du groupe est bonne. On était contents de se retrouver après plusieurs mois d’absence. On avait tout envie de rejouer au foot car, au final, c’est ce qu’on aime.



J’ai pu disputer une petite partie du match face à Charleroi et ensuite enchaîner face à Anderlecht. Ça fait du bien de retrouver les terrains.


Comment doit-on aborder un tel match en amont ?

J’ai eu la chance de le faire en 2013 lors de notre victoire en Coupe de la Ligue. Dans une carrière, ce qui marque, ce sont les trophées. Tout joueur rêve de soulever une coupe. Jouer une finale n’est pas quelque chose que l’on fait tous les jours. Je ne pense pas que l’on puisse déterminer une seule bonne façon de préparer un match de cette envergure.


Penses-tu que les deux équipes seront au maximum de leur forme ?

Les équipes sont moins rodées en début de saison. Paris n’a pas trop modifié son effectif et possède des joueurs de talent pour faire la différence. Je ne sais pas si leur calendrier les avantage ou pas. Mais, je ne pense pas qu’on puisse parler de préparation de Ligue des Champions lorsque l’on joue des finales de coupes. Je ne pense pas qu’ils soient dans cet état d’esprit-là.


Quel regard portes-sur le PSG ?

On les joue chaque année, on les connaît, on sait qu’ils ont énormément de talent. La marche est encore plus haute quand on les affronte en finale. Du coup, on n’a absolument rien à perdre car tout le monde les imagine vainqueurs. À nous d’aller les embêter.

Expériences ASSE

Palmarès