Les Verts toujours plus solides

Les Verts toujours plus solides

Pour la cinquième fois en sept ans, l’ASSE se classe parmi les quatre meilleures défenses de l’élite.

Pros Vendredi 07 Juin 2019 à 14h48

La saison 2018-2019 restera dans les annales du Forez. Quatrième de Ligue 1 Conforama, les Ligériens ont flirté avec leur record de points en une saison depuis leur retour dans l'élite et se sont qualifiés avec brio pour l’UEFA Europa League. Ce niveau de performance s'explique, en partie, par leur solidité défensive.


Des chiffres parlants

Avec 41 buts encaissés, soit 1,07 but concédé par match, les Stéphanois figurent dans le top 4 des meilleures défenses du championnat de France. Avec Lille (33 buts), Nice et Paris (35), Saint-Étienne a été l’une des formations les plus hermétiques de Ligue 1 Conforama. Même lorsqu’ils ont été contraints de s’incliner, les Verts ont rarement été submergés puisque six de leurs dix revers ne se sont conclus que sur un seul but d’écart.



Un dernier rempart efficace

L’une des principales raisons à cette imperméabilité défensive se nomme Stéphane Ruffier. Toujours alerte sur sa ligne de but et dominateur, le numéro 16 de l’ASSE a signé 13 clean sheets, sa meilleure performance lors des trois dernières saisons. Le portier, qui a disputé son 400e match dans l’élite cette saison, est le joueur à avoir détourné le plus de ballons (76) après le Nîmois Paul Bernardoni (83). Une statistique éloquente qui fait écho à la présence du Ligérien dans le top 3 des gardiens ayant évité le plus de buts. D’après l’agence Opta, Stéphane Ruffier a renvoyé 7 tirs qui auraient dû finir au fond du filet (7,06 expected goals).



Une forteresse collective

En plus de la performance individuelle de son gardien, c’est également la solidarité du collectif qui a permis aux Verts de résister à leurs adversaires et à l'adversité. Bien que diminuée par des pépins physiques à répétition ou par blessures graves ayant entrainé des forfaits de longue durée, l’ASSE a toujours réussi à maintenir sa capacité à défendre ses buts. Les changements de système, le repositionnement de Kevin Monnet-Paquet, l’éclosion de William Saliba ou les débuts de Wesley Fofana ont montré que protéger la cage était l’affaire de tous, indépendamment du poste ou de l’expérience. C’est ce don de soi pour le collectif, si caractéristique des joueurs portant le maillot Vert, qui a permis à l'ASSE de se positionner dans le top 4 défensif pour la cinquième fois lors des sept dernières saisons.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :