Pros Jeudi 29 Août 2013 à 18h32

Les Verts quittent la scène européenne

L'ASSE ne disputera pas la phase de groupes de l'Europa League. Ses espoirs de qualifcation se sont brisés contre le mur danois d'Esbjerg.

 

Ce jeudi 29 août 2013 aurait dû être renversant et magique. Mais au lieu de propulser l’ASSE sur une autre planète - la phase de groupes de l’Europa League -  il a finalement brisé son élan. Battus 1-0 dans le Chaudron après avoir déjà perdu le match aller à Esbjerg (4-3), les Verts ont vécu une soirée noire.

 

Même si la blessure aux adducteurs de Jonathan Brison avait contraint Christophe Galtier à composer une défense indéite avec Moustapha Bayal Sall et Loïc Perrin dans l'axe, François Clerc sur le côté gauche et Kurt Zouma sur le flanc droit, l'ASSE avait les ressources pour aller chercher une qualification que les 24 500 supporters du Chaudron appelaient de leurs voeux.

 

Symbole de la réelle volonté stéphanoise de forcer le destin sitôt le coup d'envoi donné :  dès la 2e minute, Renaud Cohade n'hésita pas à tenter un lob sur un mauvais renvoi de la défense danoise. Une initiative d'autant plus judicieuse que Ronnow avait déserté sa cage.  Mais Esbjerg ne tarda pas à se rebeller et vint à son tour porter dans le danger dans la surface de l'ASSE grâce à des longues touches - sa spécialité - ou des centres plus ou moins précis sans pour autant obliger Stéphane Ruffier à sortir le grand jeu. 

 

Les Verts reprenaient progressivement le contrôle de la partie. Deux tirs de Romain Hamouma et une tête au second poteau de Moustapha Bayal Sall étaient bien bloqués par Ronnow. A la 32e minute, une nouvelle tête de Kurt Zouma fit encore trembler les Danois. Les Stéphanois mettaient la pression sur la défense d'Esbjerg mais manquaient parfois de justesse dans le dernier geste.

 

Et la malchance s'en mêla...

 

A la 36e minute, le chemin du but s'ouvrit encore pour les Verts. Fabien Lemoine récupéra un ballon sur le côté droit et lança aussitôt Romain Hamouma, lequel déboula dans la défense d'Esbjerg avant d'exécuter un centre qui s'avéra trop fort pour Brandao. Juste avant la mi-temps, sur une  tête de Moustapha Bayal Sall repoussé par Peter Ankersen, Renaud Cohade ne put ajuster sa reprise. Les occasions s'enchaînaient.

 

Le début de la seconde période était plus équilibré. La défense danoise continuait à tenir tête à l'attaque stéphanoise.  A la 59e minute, Renaud Cohade adressa un centre parfait pour Franck Tabanaou qui manqua sa reprise du gauche. Malgré cette alerte, Esbjerg semblait prendre confiance.

 

Le ciel tomba sur la tête des Stéphanois lorsque Moustapha Bayal détourna sa cage un centre de Lyng (72e).  Quel scénario cruel pour les Verts ! 

 

L'ASSE devait jouer le tout pour le tout et Christophe Galtier fit entrer le jeune Alan Saint-Maximin pour apporter un peu de fraîcheur et de folie à son attaque.  A cinq minutes du coup de sifflet final, Brandao fut tout près d'égaliser mais son tir heurta le poteau droit de Ronnow.  Cette dernière action illustra l'impuissance de l'ASSE face à une défense solidaire et bien regroupée.

 

 

Europa League (barrages retour)

 

Stade Geoffroy(-Guichard,  24 321 spectateurs

 

ASSE 0-1 Esbjerg (0-0)

 

Arbitre : M. Bezborodov (RUS)

 

But  : Sall (72e csc) pour Esbjerg

 

Avertissements : Lemoine (61e, Brandao (73e) pour l'ASSE; P. Ankersen (8e, Hansen (51e), Ronnow (92e) pour Esbjerg

 

ASSE : Ruffier - Zouma, Sall, Perrin, Clerc - Guilavogui, Lemoine puis Mignot (86e), Cohade puis Corgnet (78e) - Hamouma, Brandao, Tabanou puis Saint-Maximin (77e).

 

Esbjerg:  Ronnow - P. Ankersen, Hansen, Berthel Askou, Knudsen   - Lekven puis Drobo Ampem (89e), H. Andreasen, J. Ankersen, Lyng - Diouf puis Rasmussen (70e), Van Buren puis Bergvold (86e).

Fil infos

Expériences ASSE

Palmarès