Pros Lundi 17 Mars 2014 à 00h59

Les réactions des joueurs

Au coup de sifflet final, les Verts reconnaissaient la supériorité parisienne tout en mettant en avant leur réaction d’orgueil en seconde mi-temps.

 

 

Benjamin Corgnet : «Face à une telle équipe, la moindre erreur se paye cher et c’est ce qui s’est passé. Notre seconde mi-temps fut encourageante. Nous aurions dû attaquer la partie avec les mêmes ingrédients. En première mi-temps, nous les avons un peu trop respectés. Nous avons rectifié le tir en seconde mi-temps. Mais, nous ne sommes pas parvenus à inscrire ce but qui nous aurait relancés. C’est dommage. Nous avons su les mettre en danger mais la différence s’est faite sur le réalisme. Les grandes équipes savent marquer sur leurs rares occasions. »

Josuha Guilavogui : «Le PSG a une telle maitrise technique que, si on ne met pas d’agressivité, on est vite en difficulté. C’est ce qui nous a manqué en première mi-temps. Nous avons eu une belle réaction d’orgueil en seconde mi-temps. Quand Ibrahimovic décroche, leur milieu est en supériorité numérique et cela devient très difficile. Il ne faut pas se voiler la face, nous sommes tombés sur plus fort que nous. La défaite à Lorient découlait d’un non-match. Ce soir, nous avons eu des occasions. Dimanche prochain, nous devrons battre Sochaux pour continuer d’espérer»

Kurt Zouma : «Notre première mi-temps fut assez pauvre au niveau du jeu. Le PSG a su faire la différence en exploitant la moindre erreur. En seconde mi-temps, nous avons su relever la tête. Nous avons joué notre football, mais pendant quarante-cinq minutes seulement.»

Loïc Perrin : «En première mi-temps, nous avons manqué d’agressivité. Nous les avons laissé jouer et face à une telle équipe, on craque. Nous encaissons deux buts sur des pertes de balle. C’est frustrant. Nous avons bien réagi en seconde mi-temps. Nous avons causé des problèmes à cette équipe. Nous avons eu l’occasion de réduire le score mais nous n’y sommes pas parvenus. Nous pouvons regretter notre première mi-temps. Désormais, il faut se projeter sur la réception de Sochaux. Il faudra gagner à domicile.»

Yohan Mollo : «Nous aurions aimé commencer le match comme nous avons débuté la seconde mi-temps. Nous avons bien réagi après la pause mais c’était trop tard. C’est frustrant. En termes de possession du ballon, le PSG est très fort. Nous nous y attendions. Mais, la saison n’est pas terminée.

Expériences ASSE

Palmarès