Les 5 enseignements de #OGCNASSE

Les 5 enseignements de #OGCNASSE

Les Stéphanois ont rapporté un point précieux de Nice, un adversaire qui pourrait s’avérer être un concurrent dans la course à l’Europe. Particulièrement rajeuni pour le déplacement dans les Alpes-Maritimes, le groupe de Jean-Louis Gasset continue sa bonne première moitié de saison sur le plan statistique.

Pros Mardi 18 Décembre 2018 à 15h57

Les Verts dans le top 5

Un mois après avoir perdu leur 5e place au soir du revers à Lille (1-3), les Verts l’ont retrouvée grâce au point obtenu à Nice, dimanche. Depuis leur victoire à Toulouse (3-2), à la fin septembre, les Stéphanois n’ont plus quitté les six premières places du classement. Déjà présents une fois sur la quatrième marche, après le succès obtenu face à Monaco (2-0), Jean-Louis Gasset et les siens sont plus que jamais dans le bon wagon.


Des scénarios contraires

Après les multiples rebondissements vécus à Bordeaux (2-3), dans un match parfois fou, les Verts ont de nouveau dû faire face à une après-midi niçoise pleine de péripéties. Il est vrai que la faute sur Allan Saint-Maximin conduisant au penalty inscrit par Wylan Cyprien apparaissait plutôt légère. La décision arbitrale fut pourtant lourde de conséquences puisqu’elle permit aux Niçois de revenir totalement dans la partie. L’expulsion de Yannis Salibur, quelques minutes seulement après celle de Christophe Herelle, n’a pas permis aux Verts de bénéficier d’une vraie supériorité numérique.



La formation à l’honneur

Privé de Rémy Cabella et Wahbi Khazri, suspendus, ainsi que d’une bonne partie de sa défense titulaire, Jean-Louis Gasset a pioché dans ses réserves pour composer le groupe qui a voyagé à Nice, le week-end dernier. Neuf joueurs formés ou passés par les catégories inférieures de l’ASSE étaient ainsi présents à l’Allianz Riviera dimanche, dix si l’on compte Théo Vermot, finalement dix-neuvième et qui a vécu le match en tribunes. Marvin Tshibuabua a vécu son premier match avec le groupe professionnel et Charles Abi ses grands débuts dans l’élite.

Loïs Diony, puissance 5

Le numéro 9 de l’ASSE vit une première moitié de saison réussie. À Nice, il a inscrit son 5e but en Ligue 1 Conforama, le deuxième consécutif après celui inscrit à Bordeaux (1-2). À l’affut suite à une frappe sur le poteau d’Ole Selnaes, l’ancien Dijonnais a conclu d’un plat du pied droit assez puissant pour tromper Benitez. S’il a évolué aux côtés de Robert Beric en attaque dimanche, l’attaquant a également prouvé depuis août qu’il sait être efficace sur le côté gauche.


Objectif 30 points

S’ils battent Dijon ce samedi pour la 19e journée de Ligue 1 Conforama, les Verts atteindront la barre symbolique des 30 points à mi-parcours, même s’ils n’auront disputé que 18 rencontres officielles (le rendez-vous face à l’OM a été reporté au 19 janvier prochain). Ce serait dix unités de plus que la saison dernière à la même époque. Ce total permettrait à la cuvée 2018 de faire mieux que celle de 2016 (26 points), 2015 (29), 2012 (27) et 2010 (29). Ce serait aussi le deuxième meilleur pécule obtenu à la trêve sur les dix dernières saisons.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :