Les 5 enseignements de #ASSEEAG

Les 5 enseignements de #ASSEEAG

Retour sur la victoire stéphanoise de samedi soir à travers les 5 leçons à tirer de la prestation des Verts.

Pros Lundi 13 Août 2018 à 15h39

Premier match, première victoire

Pour la deuxième saison consécutive, l’ASSE démarrait son championnat à domicile. Et, pour la deuxième saison consécutive, les Verts l’ont emporté. Après Nice il y a un an (1-0), les Stéphanois ont donc dominé Guingamp (2-1). De bon augure, tant on sait que la rencontre initiale donne souvent le ton des premières semaines de compétition. L’été dernier, les Stéphanois avaient remporté leurs trois premières rencontres.


2018, la belle histoire continue

L’année 2018 est un bon cru dans le Forez. De janvier à mai, les Verts avaient engrangé la bagatelle de 35 points lors de la deuxième partie de saison. Le succès face à Guingamp est déjà le onzième de l’année (pour 5 matches nuls et 4 défaites) et perpétue ainsi ces bonnes statistiques. Les Stéphanois ont remporté 55% de leurs rencontres depuis janvier et se placent dans la continuité de leur fin d’exercice réussi.


Une ovation pour Loïs Diony

Auteur d’une très belle préparation sur un plan personnel, le numéro 9 stéphanois a prolongé le plaisir en s’offrant un premier but en match officiel sous le maillot Vert. A l’affût sur un centre de Timothée Kolodziejczak, le buteur a su s’extraire du marquage des deux défenseurs centraux pour marquer de la tête. Avec 5 tirs tentés, une passe décisive pour Wahbi Khazri et une prestation pleine, Loïs Diony est sorti sous les ovations de Geoffroy-Guichard. Mérité.

Wahbi Khazri, le coup de maître

On dit souvent des numéros 10 qu’ils sont des leaders techniques. Wahbi Khazri n’échappe pas à la règle. Son but, le premier à l’ASSE, est tout simplement magique : une reprise de volée claquée du pied droit, à la fois puissante et placée, impossible à sortir pour un gardien. En verve lors de ses premières minutes en amical face à Amiens (1-1), le Tunisien se sent déjà comme chez lui à Saint-Etienne.


Guingamp, la "victime favorite"

Antoine Kombouaré en souriait presque en conférence de presse d’après-match : les Verts ont fait de l’En Avant Guingamp une de leurs victimes favorites. C’est simple, les Bretons ne sont jamais venus s’imposer dans le Chaudron. Et, samedi soir, les Verts ont signé leur troisième succès d’affilée face à l’EAG dans leur antre de Geoffroy-Guichard. Avec, comme régulièrement, un dénominateur commun : Stéphane Ruffier. "Souvent, contre nous, il fait de gros matches", a soufflé Kombouaré après la rencontre. Auteur de deux parades importantes face à Thuram alors que le score était de 1-1, le portier stéphanois fut en effet l’un des hommes de la soirée.  

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :