#FCGBASSE Anciens Verts Vendredi 15 Déc. 2023 à 14h55

Le sang-froid de Denis Bouanga

Avant Bordeaux-ASSE, la retro nous emmène en 2019, un soir de succès étriqué pour les Verts !

Jamais deux sans trois; un adage que les Verts feront leur en s'imposant face aux Girondins, après l'avoir emporté à Nîmes et dans le derby grâce à un dénouement sublime et cette tête victorieuse de Robert Beric laissant Anthony Lopes sans réaction. 1-0 : tel était le score à la mode en cet automne aux allures de printemps, de renaissance après une entame sans sève ni résultats probants. Belote, rebelote et dix de der.


Cette troisième levée trouva également son épilogue heureux dans les tout derniers instants d'un match assez largement dominé par des Bordelais butant sur une défense à 3 au sein de laquelle William Saliba faisait office de boss et Wesley Fofana de bourgeon ô combien prometteur, détermination et explosivité en bandoulière. Stéphane Ruffier, remis d'une fracture à l'auriculaire, s'opposa, en outre, avec efficacité aux tentatives du tandem Adli - Hwang. "Je ne veux pas qu'on pense qu'au prétexte d'avoir battu Lyon, tout est beau, que nous allons décoller, remonter au classement et jouer le podium", avait prévenu Claude Puel dans les colonnes de "La Tribune". 



La génération Gambardella s'affirme


Les 80 premières minutes apportèrent de l'eau à son moulin tant la pression exercée par Benoît Costil et les siens se révéla forte. Le temps, insensiblement, s'écoulait cependant. Eu égard à la domination aquitaine, arracher le point du nul n'était finalement pas une mauvaise affaire. Les Verts firent mieux et touchèrent au centuple les dividendes d'efforts consentis jusqu'alors. Un ultime rush d'Arnaud Nordin, accroché dans la surface par Pablo, offrit en effet l'opportunité aux Verts de réussir un petit hold-up. Denis Bouanga ne fuira pas ses responsabilités et sortira vainqueur de son face à face avec Costil pour un "braquage en bonne et dûe forme", aux yeux de la presse. 


La satisfaction, on l'imagine, était de mise dans les rangs foréziens et notamment en raison du comportement exemplaire des trois vainqueurs de la Coupe Gambardella, quelques mois seulement auparavant. "Le scénario est superbe. Il va nous permettre de travailler dans la sérénité", notera le coach ligérien quand Ryad Boudebouz, entrevoyant le bout du tunnel, estimera que "nous commençons à sortir de l'hôpital."

 

Dimanche 20 octobre 2019

À Bordeaux (Matmut Atlantique), AS Saint-Étienne bat Girondins de Bordeaux: 1-0 (0-0).

Arbitre: Ruddy Buquet, 25 952 spectateurs.

But pour Saint-Étienne: Bouanga (90e+2, sp).

Avertissements à Saint-Étienne: Perrin (19e), Fofana (28e), Khazri (32e).

BORDEAUX. Costil (cap.) - Mexer, Koscielny (Jovanovic, 24e), Pablo - Kamano, Ait Bennasser (Maja, 84e), Otavio, Benko - Adli, Briand, Kalu (Hwang, 55e). Entraîneur: Paulo Sousa.

ASSE. Ruffier - Fofana, Perrin (cap., Kolodziejczak, 46e); Saliba - Sergi Palencia, M'Vila, Youssouf, Bouanga - Boudebouz (Nordin, 84e), Abi, Khazri (Cabaye, 77e). Entraîneur: Claude Puel.

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Kelyps Interim
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire