Le point sur la 8e journée

Le point sur la 8e journée

La victoire de l'ASSE sur le Vice-Champion de France en titre permettant aux Verts de se placer au pied du podium n'est pas le seul fait marquant de cette 8e journée de championnat. Décryptage.

Pros Lundi 01 Octobre 2018 à 15h04

Feu vert pour l'ASSE

Vendredi dernier, les Verts ont parfaitement conclu leur semaine à trois matches face à Monaco. Buteurs deux fois par Wahbi Khazri, les Ligériens n'ont pas encaissé le moindre but grâce à un Stéphane Ruffier encore impérial. À la faveur de cette victoire (2-0), la troisième consécutive, Saint-Étienne partage la troisième marche du podium avec Montpellier et ne compte qu'un point de moins que le LOSC (2e), son prochain adversaire. Monaco aligne un septième match sans victoire (3N, 4D) et s'enfonce un peu plus dans le rouge (18e).


Lille met le feu à l'OM

Hier soir, le LOSC a repris le chant des supporters marseillais à son compte. Grâce à son duo offensif emmené par Pépé et Bamba, tous deux auteurs de cinq réalisations chacun, les Dogues ont infligé une défaite sans appel aux joueurs de la Commanderie. Plus mauvaise défense de Ligue 1 Conforama après Guingamp, l'Olympique de Marseille n'a rien pu faire pour empêcher les Nordistes de s'emparer de la deuxième place du classement.



Lyon rate le coche, Nantes se rassure

Contre Nantes et face à leur public, les Lyonnais avaient une occasion en or de conforter leur seconde place. Occasion manquée pour les joueurs de Bruno Génésio qui ont concédé face aux Canaris leur premier match nul (1-1) depuis le passage de l'AS Saint-Étienne, le 25 février dernier. Ce partage des points fait les affaires du FC Nantes (19e) qui enregistre son premier résultat positif après deux revers et offre un sursis à son entraîneur. Lyon recule à la 5e place.



Chaud, le derby sudiste!

Montpellier et Nîmes ne s'étaient plus affrontés depuis 2009. Les retrouvailles entre les deux clubs distants d'une soixantaine de kilomètres ont été particulièrement chaudes côté tribunes, trop même. Alors que Montpellier s'est imposé facilement face à des Nîmois peu combatifs (3-0), la partie a été interrompue à deux reprises. La première fois après qu'une porte a cédé sous le poids des Pailladins fêtant le 2-0, la seconde après des débordements de supporters montpelliérains ayant maille à partir avec leurs homologues nîmois. Malgré les sanctions infligées par la LFP, le classement du MHSC (3e) reste inchangé. Après un départ en fanfare, les Crocos n'ont plus gagné depuis six matches (3N, 3D), ils glissent à la 14e place.



En Avant, Guingamp?

La saison des Bretons a-t-elle enfin commencé? C'est ce que tous les Guingampais espèrent, à commencer par Antoine Kombouaré, leur entraîneur, inquiété par les contre-performances à répétition de son équipe. Après avoir subi six défaites consécutives, les Rouge et Noir sont toujours lanterne rouge mais ils ont connu leur premier succès face à Angers (0-1) juste après avoir pris leur premier point en milieu de semaine contre les Nîmois. Le SCO n'a, lui, pas réussi à enchaîner après son succès en Principauté et rétrograde de la 8e à la 11e place.



Paris fait le grand huit

La Paris SG continue d'écraser la Ligue 1 Conforama. Vainqueurs de Nice à l'Allianz Riviera (0-3), les joueurs de la capitale n'ont enregistré que des victoires depuis le lancement de cette saison 2018-2019. Avec ce huitième succès consécutif, les Franciliens égalent un record détenu par l'Olympique Lillois depuis 1936. Ce grand schelem permet au leader du championnat de repousser son premier poursuivant à huit longueurs. Nice se classe 13e.


>Le classement complet de Ligue 1 Conforama

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :