ASSE.TV ASSE.TV Mardi 03 Nov. 2020 à 09h44

Le parcours fou d'Yvan Neyou

Arrivé cet été dans le Forez, le Camerounais a vécu pas mal de soubresauts dans sa jeune carrière. Qui ne lui ont jamais fait perdre une joie de vivre communicative et la volonté de rendre fiers les siens. Pour ASSE.TV, le milieu de terrain s’est livré.

24 juillet 2020. Il est 22h quand, sur la pelouse du Stade de France, Yvan Neyou se révèle à la face du football français. Pour le Camerounais, c’est une simple étape dans un parcours étonnant, forgé à Brunoy, dans l’Essonne, et qui l’a mené à Auxerre, Sedan, Laval et même à Braga, au Portugal, où il évoluait avant que l’ASSE ne l’enrôle cet été. Un voyage tortueux, rempli de déceptions, qui a finalement construit la future carrière du natif de Douala.


Auxerre : un refus comme une blessure

Quand il débarque au centre de formation de l’AJA, Yvan Neyou est un lycéen frêle. "Une crevette", comme il l’explique lui-même dans un sourire. "Les entraîneurs préféraient des profils plus physiques. Tous mes coéquipiers me rendaient une, voire deux têtes. On m’a dit qu’il fallait que je travaille pour devenir un monstre physique. Mais je n’aurais jamais pu le devenir !" Non conservé, Yvan Neyou en garde tout de même un souvenir marquant, de ceux qui permettent de grandir. "Ce fut dur mais j’ai beaucoup appris sur moi-même. Je me suis dit : t’es comme ça. Fais avec. Prend du plaisir comme tu es et un jour ça paiera."


Sedan : quand l’amour du foot prend le dessus

Après un passage compliqué dans l’Yonne, Yvan Neyou est dans le flou. Le milieu de terrain n’a pas de club. L’été se termine quand une opportunité surgit à Sedan. Alors en catégorie U19, le Camerounais doit faire face à de nouvelles complications. "Je n’avais pas de cursus scolaire, je n’étais inscrit nulle part. Au club, on ne voulait pas me donner de licence car on se demandait comment moi, un gamin de Paris, j’allais pouvoir tenir alors que je n’avais rien. Je leur ai juste demandé de me laisser jouer. Je me fichais de l'argent. Je voulais juste retrouver le plaisir de jouer. Tout le reste m'était égal."


ASSE : un appel du coach décisif

"Bonjour, c’est Claude Puel." Lorsqu’il reçoit ce coup de fil du Manager général de l’ASSE, Yvan Neyou est sur son petit nuage. Quelques semaines plus tôt, lorsque son agent lui avait fait part d’un intérêt concret du club stéphanois, il ne l’avait pas cru. "Arrive alors le 8 juillet. Une date que je n’oublierai jamais". Dans le train en direction de Saint-Étienne, Yvan Neyou est en route vers son destin. Qu’il n’a jamais perdu de vue. Et qui allait se concrétiser quelques jours plus tard à Saint-Denis, ville située à… 42 kilomètres de Brunoy.


L’interview en intégralité sur ASSE.TV

Les caméras d’ASSE.TV ont suivi Yvan Neyou à la trace. De son arrivée au centre d’entraînement jusqu’à chez lui, suivez les pas du Camerounais, devenu aujourd’hui titulaire indiscutable dans le groupe de Claude Puel. Affable, sincère et touchant, le numéro 19 revient en longueur sur son parcours et dévoile une partie intime de sa vie.


Fil infos

Palmarès