#RCSAASSE Pros Dimanche 17 Janv. 2021 à 17h51

Laurent Huard : "Le groupe n'est pas récompensé"

Le responsable technique du centre de formation, qui a exceptionnellement remplacé sur le banc de touche Claude Puel ce dimanche à Strasbourg, salue la prestation des Verts, privés de très nombreux joueurs positifs au Covid-19. Il déplore aussi des faits de jeu qui ont pénalisé le groupe.

On a le sentiment qu'on ne peut rien reprocher à vos joueurs ce soir.

Vous le remarquez, nous aussi. On est plutôt fiers de ce qu'ils ont fait. Le coach avait bien préparé ce match jusqu'à la toute dernière séance d'hier. Le groupe a été dans la continuité des entraînements effectués tout au long de la semaine. Notre préparation a été très sérieuse malgré les événements. On est déçus pour les joueurs car ils méritaient mieux vu leur prestation. Même s'il nous a manqué un peu de réussite dans les derniers mètres, on a maîtrisé le jeu. Hélas, comme à Reims, on subit des faits de jeu qui changent la physionomie du match. Deux mains dans la surface ne sont pas sifflées alors qu'elles sont consécutives à des fautes techniques et qu'elles permettent aux joueurs concernés de maîtriser le ballon. Par ailleurs, sur l'action qui précède le but de Strasbourg, il y a faute sur Jessy (Moulin) quand il est en l'air. On me donne plusieurs interprétations, mais ce sont des faits de jeu qui ont de lourdes conséquences. On subit comme tout le monde la pandémie, mais subir en plus ces faits de jeu nous pénalise lourdement.


Malgré le contexte, on a gardé la même ligne directrice, les mêmes idées de jeu et la même exigence. La situation était déjà très spéciale, on n'a pas voulu en rajouter. Le coach s'est concentré sur le jeu et le groupe. J'ai été son relais.


Comment avez-vous préparé ce match dans un contexte inédit, alors que le groupe était privé de nombreux joueurs et de l'ensemble de son staff technique ?

Le coach avait tout prévu jusqu'à la causerie. Les joueurs avaient la structure, ils savaient ce qu'ils avaient à faire. Les jeunes se sont bien intégrés. Sept des onze joueurs qui ont débuté le match sont d'ailleurs issus du centre de formation. Malgré le contexte, on a gardé la même ligne directrice, les mêmes idées de jeu et la même exigence. La situation était déjà très spéciale, on n'a pas voulu en rajouter. Le coach s'est concentré sur le jeu et le groupe. J'ai été son relais. Les joueurs n'ont pas été perturbés plus que ça. Claude Puel avait cadré et préparé tout l'avant-match. On n'allait pas inventer quelque chose cet après-midi. Au contraire, il fallait renforcer les joueurs dans ce qu'ils savent bien faire depuis quelques semaines. Ils reprennent confiance. Nous aurions voulu qu'ils soient récompensés car tous les ingrédients d'une bonne performance ont été mis dans ce match : intelligence de jeu, abnégation, envie et engagement. On pensait qu'on pouvait relever ce challenge. On ne s'est pas présenté en victime. On a été audacieux dans le jeu à l'image des jeunes que le coach a vu évoluer ces dernières semaines et lui ont apporté satisfaction ce soir.


Le milieu de terrain était justement formé de trois jeunes joueurs formés au club, Lucas Gourna, Aïmen Moueffek et Baptiste Gabard, qui découvrait la Ligue 1 Uber Eats. C'est un symbole?

Lucas Gourna, Aïmen Moueffek et Baptiste Gabard ont beaucoup donné au cœur du jeu. Ils ont fait preuve de beaucoup de justesse et ont été intelligents dans l'utilisation du ballon. Ils travaillent bien avec le groupe pro et progressent. 


Le Derby s'approche avec beaucoup d'incertitudes. Serez-vous prêts ?

Chaque chose en son temps. On sait ce que représente un Derby mais il est encore trop tôt pour en parler. Aujourd'hui on a laissé beaucoup d'énergie et de concentration dans cette rencontre. On a montré aux supporters qu'on ne lâche pas dans la difficulté, on s'accroche et on propose du jeu. Ce sera la ligne de conduite que le staff gardera cette semaine.

Fil infos

Palmarès