Conférence de presse Pros Vendredi 26 Janv. 2024 à 15h30

La présentation de Nathanaël Mbuku

Officiellement présentée ce vendredi, la dernière recrue de l'ASSE s'est livrée, aux côtés d'Olivier Dall'Oglio et Loïc Perrin, sur ses premiers pas et ses objectifs sous le maillot Vert. 

Nathanaël, pourquoi avoir choisi de rejoindre l’ASSE ?

Quand l’ASSE m’a appelé, j’étais ravi. Je rejoins un club mythique, avec une grande histoire. À Augbsourg, j’avais une situation particulière, mais qui m’a fait prendre en maturité. J’ai pris la décision de revenir en France pour me refaire une santé dans un club magnifique. Je viens pour aider l’équipe à atteindre son objectif. Je suis bien, je me suis entraîné à 100% en Allemagne. Je dois juste enchaîner les matches pour être à 100%. 


Comment se passent tes débuts dans le Forez ?

Je ne suis pas trop dépaysé car je connais beaucoup de joueurs qui étaient avec moi en sélection, en club avant. C’est le cas de Mathieu Cafaro que je connais très bien depuis notre aventure à Reims. J’ai échangé avec lui avant de venir. Il m’a dit que c’était un club merveilleux avec des gens adorables. Il ne m’a pas menti. (…) J’ai découvert une famille, où j’ai été tout de suite mis à l’aise. J’ai même pris le cri de joie à Pau. C’était un peu mon bizutage !


Quels sont tes objectifs à l’ASSE ?

Je viens pour jouer, pour performer et aider l’équipe. Je suis polyvalent. Je peux jouer à droite, le côté qui a ma préférence, comme à gauche ou en soutien de l’attaquant.


Tu as déjà pu découvrir le Peuple Vert, mardi !

Oui, j’ai vu à Pau que, même à l’extérieur, on était à la maison. J’ai hâte maintenant de connaître Geoffroy-Guichard. J’ai connu ce stade en tant qu’adversaire, avec la pression qui va avec. Maintenant j’ai la bonne pression, celle de représenter Saint-Étienne. Je suis impatient de montrer ce que je vaux et comment je peux aider l’équipe. 


 J’ai connu ce stade en tant qu’adversaire, avec la pression qui va avec. Maintenant j’ai la bonne pression, celle de représenter Saint-Étienne. 


Loïc, comment se sont passées les discussions concernant Nathanaël ?

Nos premières discussions remontent au début du mois de décembre. Il a tout de suite été sensible au projet. Avec le changement d’entraîneur et le fait qu’Olivier Dall’Oglio avait besoin d’évaluer ses quelques performances récentes, ça a pris plus de temps. Nathanaël est un joueur qui a prouvé en Ligue 1 Uber Eats, qui a vécu une expérience un peu délicate en Allemagne et qui a envie de se relancer. 


Avant de parler d'enchaîner les victoires, je veux d'abord enchaîner des performances. On a encore des marges à aller chercher, notamment sur le plan offensif.


Coach, c’est ce dont votre groupe avait besoin ? De la vivacité, du dribble ? 

C’est vrai que le dribble est la qualité première de Nathanaël. Il a aussi une vitesse qui peut déstabiliser un bloc adverse. Il est là aussi pour marquer, c’est là où on l’attend. On sait qu’il a ces qualités, il faut simplement qu’il retrouve le rythme. Il est en tout cas déjà intégré dans le groupe. Physiquement, il a travaillé. Il a surtout besoin de retrouver des repères sur le terrain. 


Qui est à votre disposition pour ce match face à Amiens ? 

Mathieu Cafaro, qui était malade, qui a rechuté en début de semaine, va bien. Il intègre le groupe qui commence à s’étoffer !


À Pau, vos joueurs ont montré de belles choses…

On a vu un vrai collectif, un groupe solidaire et c’est ce qu’on attendait. Les joueurs en sont capables, j’en étais persuadé. Maintenant, il faut garder ça. J’ai entendu notamment une meilleure communication entre les joueurs. J’ai vu une vraie équipe. À partir de là, on devient difficile à manœuvrer. Petit à petit, on va travailler sur les détails car il y a des choses à améliorer. 


Qu’attendez-vous de cette rencontre contre le club picard ?

Amiens est plutôt en forme en ce moment. Ce ne sera pas un match ouvert. Après Pau, c’est un autre candidat au Top 5. Ce match peut nous permettre de basculer dans les cinq premiers mais dans un premier temps, je suis plutôt focalisé sur l’équipe que sur les résultats. Avant de parler d'enchaîner les victoires, je veux d'abord enchaîner des performances. On a encore des marges à aller chercher, notamment sur le plan offensif.

Joueurs associés

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire