Hommage Club Dimanche 23 Oct. 2022 à 09h13

La dernière séance de La Divette

C'était bien, c'était chouette. C'était la Divette. Le peuple vert en était dingue. Sa préférence à lui. Il en parlera hélas désormais à l'imparfait. Un clap de fin à vous arracher le cœur, fruit de motivations exclusivement mercantiles. Cependant, cette ultime séance, Serge Vial, Sergio pour les intimes, ne l'imagine pas autrement que festive. "Évitez de trop pleurer. nous ne voudrions pas d'inondations !".

Impayable, le boss des lieux, de Butte en blanc, a le sens de la formule. Celle qui aura fait de ce troquet de quartier  - Montmartre, tout de même - un haut lieu de culture. La vraie, estampillée authentique, enracinée, frappée du sceau de l'humilité et du parler juste. "Vous me dites que mon bistrot compte parmi les rades de Paname les plus courus. Eh bien, ça me touche. Il s'agit là d'un beau compliment auquel Michèle, mon épouse et moi-même ne pouvons pas être indifférents", confie le gamin de la Terrasse qui n'a pour autant jamais cherché les honneurs.


"Ce que j'aime ? Donner du plaisir"


"La Divette, c'est mon monde à moi. Celui que j'ai créé. Un cocktail sport et musique, mes deux passions. Mon épouse les a beaucoup subies. Or, sans elle, la Divette ne serait sans doute pas ce qu'elle a été depuis plus de quarante ans." Entre concerts de rock endiablés et retransmissions enflammées de derbies, ce lieu, à la décoration à nulle autre pareille, ultra-chargée et un brin délicieusement kitsch, a tout d'un joli bazar organisé. "C'est mon trip à moi", confie Serge Vial, gaga pur jus à la gouaille d'un titi parisien, monté dans la capitale à la fin des années 80. "Ici, je me sens bien. Vous savez : je m'en fous de Montmartre. Ce que j'aime par-dessus tout, c'est de donner du plaisir à ceux qui m'ont fait manger. Pour la plupart, ils sont devenus mes potes. C'était ça l'esprit de La Divette : l'amour des gens, prendre le temps de les écouter."
Avec discrétion et un soupçon de complicité bien compris.

Qu'il s'agisse de Christophe "avec qui on partageait la passion de juke-box" ou un fan lambda de l'ASSE, l'accueil y était bienveillant. respectueux, furieusement vrai. Et que dire des shooters de verveine du Velay, verte cela va sans dire, servis à gogo et ingurgités cul sec : du high level dans un bistrot magique.

La Divette et la famille Vial vont terriblement nous manquer. Allez Serge, une tournée générale, une petite dernière pour la route ! Toi et l'ASSE la valent bien avant que ne tombe le rideau noir. C'était la dernière séance...



Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Samrt Good Things
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire