Kévin Monnet-Paquet:

Kévin Monnet-Paquet: "Tout le monde est en éveil"

L’ailier, utilisé dans plusieurs rôles en ce début de saison, le rappelle: alors que le rythme s’accélère, tout le monde aura son rôle à jouer au sein du groupe de Jean-Louis Gasset.

Pros Lundi 24 Septembre 2018 à 17h13

Comment as-tu vécu le succès face à Caen ?
J’étais naturellement un peu frustré de ne pas avoir joué mais très content de la réaction du groupe et de la victoire. C’était mal engagé après l’ouverture du score mais on n’a pas paniqué. On a terminé fort. Au final, je pense que l’on s’est imposé logiquement.

Cette victoire était-elle obligatoire ?
Elle était nécessaire après la grosse claque à Paris. On s’est bien repris malgré une première mi-temps un peu difficile. Ce succès nous donne de la confiance supplémentaire, de l’élan. J’espère qu’on va démarrer une belle série.

Tu parles de confiance: en fallait-il un peu plus après la défaite subie au Parc des Princes ?
On a la chance d’avoir un groupe avec des joueurs d’expérience. Il y avait de la confiance entre nous mais on avait du mal physiquement à terminer nos matches. On le sentait. Samedi, on a terminé fort et on a renversé la situation. Les remplaçants ont fait une bonne entrée. Il y a de l’émulation dans le groupe. On est mieux dans nos jambes et ça se sent.

Il faudra l’être cette semaine avec trois matches en six jours au programme.
C’est une semaine chargée et le coach aura besoin de tout le monde. Je suis toujours disponible pour le coach, pour l’équipe, prêt à donner le meilleur de moi-même. La concurrence, c’est ce qu’il nous faut. Il y a du talent et de l’expérience. On ne l’avait pas assez montré. C’est un peu à l’image des entrées de Loïs (Diony) et d’Arnaud (Nordin) samedi: tout le monde est en éveil.

Tu as joué dans différents rôles cette saison. Ta polyvalence est-elle une force supplémentaire alors que le calendrier va s’accélérer nettement ?
À Paris ou à Montpellier, j’ai joué sur le côté dans une défense à cinq. Le coach me connait, je peux jouer partout. S’il pense que je peux apporter à tel ou tel poste, je le ferai avec plaisir. Je joue là où mes entraîneurs me le demandent. Je n’affectionne pas plus de jouer latéral mais je pense avoir les capacités de couvrir plusieurs rôles. Priorité à l’équipe.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :