Pros Jeudi 21 Août 2014 à 21h00

Karabük 1-0 ASSE: défaite amère

Pour le match aller du playoff de Ligue Europa, les Stéphanois se sont inclinés en Turquie face au Kardemir Karabükspor. Sans parvenir à percer le verrou turc, ils auraient pu mener en première période après plusieurs occasions franches, dont une tête de Bayal Sall sur la barre.

 

La soif d’Europe stéphanoise ne se dément pas. Dans une belle ambiance, avec 180 supporteurs verts présents, l’ASSE a dû concéder une courte défaite qui ne compromet pas ses chances de qualification. Mais il faudra un Geoffroy-Guichard bouillant, le 28 août, pour pousser des Verts qui joueront leur destin européen. 

 

Karabükspor démarre fort

 

Si le Kardemir Karabükspor tentait d’imposer un défi physique, les Verts répondaient balle au pied. Renaud Cohade, à la baguette, cherchait à combiner avec Max-Alain Gradel et Romain Hamouma, disponibles sur les ailes. Pour autant, les locaux se montraient dangereux les premiers. Kumbela, dans la surface, était tout proche de reprendre un centre venu de la droite (9e).

 

Sept minutes plus tard, un coup-franc flottant d’Ozgenç obligeait Stéphane Ruffier à réaliser une superbe parade des deux poings. Ozek, à l’affût pour reprendre la balle, voyait sa tête passer à côté (16e). Les Verts réagissaient sur corner. Celui de Romain Hamouma trouvait Loïc Perrin, dont la reprise de la tête fuyait le cadre (20e). 

   

Le temps fort stéphanois

 

Max-Alain Gradel était certainement le Stéphanois le plus en vue. Il gratifiait d’abord le public turc d’un superbe contrôle en râteau. Il centrait ensuite pour Mevlüt Erding, présent dans la surface, mais son ballon était trop long (27e). Les Verts étaient beaucoup plus fringants. Romain Hamouma réalisait un magnifique slalom au sein de la défense mais Waterman détournait en corner. Le numéro 21 stéphanois le tirait, Bayal Sall reprenait puissamment la balle, qui venait s’écraser sur la barre (29e).

 

Karabükspor, en contre, se montrait toujours dangereux. Kayhan pensait bien avoir marqué, après une ouverture de Kas, mais le bon alignement de la défense stéphanois l’avait laissé en position de hors-jeu (37e).

 

Romain Hamouma répondait par une accélération dont il a le secret mais son centre ne trouvait pas preneur (41e). Celui de Renaud Cohade, en revanche, trouvait Mevlüt Erding, mais l’attaquant stéphanois ne cadrait pas sa reprise du plat du pied (43e).

 

Kumbela trompe Ruffier  

 

La seconde période démarrait sur un faux rythme. Les Verts ne parvenaient pas à poser leur jeu et Karabükspor était bien en place. Les Turcs parvenaient même à mettre en danger l’arrière-garde stéphanoise. Gungor reprenait un centre de Traoré (52e), alors que Kas tentait la frappe après deux feintes aux abords de la surface (53e).

 

A l’heure de jeu, les Stéphanois allaient craquer. Kumbela, dangereux tout au long de la rencontre, récupérait la balle aux vingt mètres et croisait parfaitement sa frappe. Cette dernière heurtait le poteau de Ruffier avant de rentrer dans le but (60e). Sans véritables opportunités en deuxième période, les Verts se retrouvaient menés au score.

 

Les Verts réagissent 

 

Dès lors, il fallait réagir. , Après un corner, Mevlüt Erding tentait d’égaliser en plein coeur dans la surface après avoir feinté son vis-à-vis (68e). C’est ensuite Renaud Cohade qui frappait du droit à l’entrée de la surface, mais sa tentative n’était pas cadrée (70e). Max-Alain Gradel voulait continuer sur ce tempo. Après une ouverture de Mevlüt Erding, l’ivoirien enroulait parfaitement sa frappe en sortie de dribble. Waterman détournait la balle d’une claquette, alors que cette dernière retombait en lucarne (74e).

 

Kévin Monnet-Paquet voyait ensuite sa tête détournée en corner par son défenseur, toujours sur un coup-franc de Max-Alain Gradel (75e). La mainmise était verte. Les Stéphanois étaient plus dangereux avec le ballon et parvenaient á déstabiliser le bloc turc, pourtant valeureux et intelligemment placé. Un coup-franc de Gradel, toujours lui, était un poil trop enlevé (85e).

 

Complètements recroquevillés sur leurs buts, les Turcs se contentaient de leur avantage tout en ne se laissant pas déborder par les poussées stéphanoises. Max-Alain Gradel multipliait les débordements et les provocations balle au pied. Mevlüt Erding reprenait bien un centre de Joanthan Brison de la tête (90e+4) mais c’était trop tard. Karabükspor avait frappé le premier !

 

Ligue Europa - Playoff aller

 

Kardemir Karabükspor 1-0 ASSE (0-0)

 

Stade Dr Necmettin, 10000 spectateurs environ.

 

Arbitre : Mr Marcinborski (POL).

 

But : Kumbela (60e), pour Karabükspor.

 

Avertissements : Waterman (88e), Ozgenç (90e +2) pour Karabükspor ; Brison (50e), Clément (64e), Erding (88e) pour l’ASSE.

 

Kardemir Karabükspor : Waterman - Gungor, Incedemir, Mabiala (C), Traoré (puis Ozmert, 79e), Ozek (puis Viola, 73e) - Sow, Ozgenc, Kayhan, Kas - Kumbela (puis Akpala, 89e), Entr. Tolunay Kafkas.

 

ASSE : Ruffier - Brison, Sall, Perrin (C), Tabanou - Clément, Lemoine (puis Corgnet, 80e), Cohade - Hamouma (puis Monnet-Paquet, 57e), Erding, Gradel. Entr. Chritophe Galtier.

Fil infos

Palmarès