D1 Arkema Féminines Vendredi 18 Mars 2022 à 15h31

Jérôme Bonnet : "Une première finale"

Dans leur quête de maintien en D1 Arkema, les Vertes disputeront six matches à fort enjeu. Première de ces six finales : samedi à Issy (14h30) afin d'entretenir l'espoir et de surfer sur la dynamique née du partage des points face à l'OL (1-1).

Jérôme, on imagine que les sourires étaient de mise cette semaine après le nul obtenu dans la derby ?

En dépit des résultats négatifs, l'état d'esprit était déjà là avant ce match. Mais c'est vrai, on a vu plus de sourires sans doute que d'habitude, plus de volonté, plus d'enthousiasme aussi. Souhaitons que ce derby nous permette d'enclencher quelque chose de positif. On s'est tous remis en question, les joueuses comme le staff. On n'a jamais lâché, renoncé, toujours focalisés sur notre objectif. Et face à Lyon, dès la causerie, l'échauffement, on a été présents. On a senti, au fil des minutes, que rien ne pouvait nous arriver entre des faits de jeu favorables, les arrêts déterminants d'Emily (Burns), l'apport du banc ou les attitudes. On aurait voulu savourer encore plus. Cependant, le contrôle anti-dopage qui a concerné trois de nos joueuses ne nous a pas permis de profiter pleinement de ce moment, tous ensemble.


Ce résultat contre l'une des meilleures formations européennes vous confère de la légitimité ?

En effet. En termes de points, de contenu, de respect du plan de jeu. Mais ce résultat ne prendra toute sa valeur que dans l'obtention du maintien. On doit réitérer ce genre de performances si nous voulons relever ce challenge. Le groupe devra continuer à faire preuve de cette détermination, cette rigueur, cet altruisme. Elles doivent impérativement œuvrer ensemble, mettre leurs qualités individuelles au service du collectif. On doit de surfer sur cette dynamique, aborder ces six derniers matches comme autant de finales et ne pas nous soucier des résultats de nos rivales.


Physiquement, les filles ont su également être performantes...

Il y avait une forme d'usure, de fatigue liée à notre préparation. Mais le mental a su prendre le relais. 


Elles en ont même profité pour inscrire un but d'école...

En effet. Elles réalisent ce genre de mouvements lors des séances et peinent parfois à les reproduire lors des matches, à se libérer totalement. C'est frustrant. Mais c'est vrai que ce but ne doit rien à personne. On aurait pu cependant mieux jouer certains coups.


Elles ont pu mesurer qu'elles évoluaient dans un club à part.


Face à Issy, samedi, vous aurez à faire face à un autre type d'opposition ?

En effet, les Franciliennes, qui se sont imposées à l'extérieur, laissent volontiers la possession à leurs adversaires. Grâce, entre autres, à leur vélocité, elles font preuve de beaucoup de qualités dans les transitions, prennent bien les espaces, se projettent vite vers l'avant. À nous d'être attentifs, habiles dans la circulation du ballon et l'animation des couloirs, afin de libérer des espaces pour les partenaires.


Disposerez-vous de tous vos atouts ?

Non, dans la mesure où Lalia Storti ne sera pas en mesure d'effectuer son retour plutôt programmé pour la réception de Dijon. On a une incertitude concernant Kelly Gago qui se remet bien toutefois de l'entorse à la cheville dont elle a été victime à Bordeaux. Quant à Esther Okoronkwo, sortie par précaution face à Lyon et qu'Audrey Chaumette a d'ailleurs parfaitement remplacée, elle pourrait être convocable.


Mercredi soir, l'équipe a visité le Musée des Verts. La présence du board a dû être appréciée ?

Bien évidemment. Tout le groupe y a été sensible. Il était important de se plonger dans l'histoire du club, faire percevoir cet amour du maillot. Le discours des dirigeants nous a donné une force supplémentaire. Les filles ont été sensibles à ce soutien, ont pu mesurer qu'elles évoluaient dans un club à part. L'ASSE mérite d'être représentée au plus haut niveau tant chez les garçons que chez les filles. Inspirons-nous de l'exemple du groupe drivé par Pascal Dupraz et nous atteindrons notre objectif. Ce serait formidable.

Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire