D1 Arkema Féminines Mercredi 08 Sept. 2021 à 17h53

Jérôme Bonnet : "Prendre un ascendant psychologique"

À quelques jours de la réception du GPSO Issy, samedi (14h30), le coach des Vertes souhaite voir ses protégées s'imposer face à un concurrent direct dans la course au maintien en D1 Arkema.

La marche, ainsi qu'on pouvait l'imaginer, était trop haute, face à Lyon (0-6) ?

Il s'agissait d'un match particulier face à l'une des meilleures équipes au monde. On ne disposait pas des mêmes armes pour lutter. On doit s’appuyer sur cet échec et bien analyser les secteurs dans lesquels on a pêché si on veut progresser. Face à des joueuses expérimentées en D1 et aux sélections internationales, les filles ont pu mesurer le chemin qu'il reste à accomplir.


Physiquement, vos joueuses ont souffert ?

En face, il y avait des athlètes d'un autre niveau. Nous, on n'avait pas disputé un match de compétition depuis dix mois (à l'exception de la rencontre face à Bordeaux, 1-1). On peut et on doit s'améliorer dans ce domaine afin de réduire l'écart qui nous sépare des équipes du haut de tableau. C'est indispensable pour exister à ce niveau, je suis persuadé que nos efforts finiront par payer.


Comment jugez-vous votre prochain adversaire, le GPSO Issy ?

La plupart des joueuses connaissent la D1. Ses exigences en termes de qualité technique, de vitesse d'exécution, de niveau tactique et physique. Elles peuvent également s'appuyer sur de fortes individualités. Notre collectif devra les mettre en difficulté. Il sera important de prendre un ascendant psychologique. On devra réaliser un match plein, animer les couloirs, bien utiliser le ballon, monter en intensité. Dans notre tableau de marche et notre quête de maintien, ça passe obligatoirement par un succès.


Les supporters nous ont apporté un soutien considérable.


Avec l'aide du public que vous espérez à nouveau nombreux ?

Les supporters nous ont apporté un soutien considérable… La présence du 12e homme ne peut être que bénéfique à domicile. Face à Bordeaux, les filles ont trouvé les ressources nécessaires pour arracher le nul. Les supporters ont pu constater que les filles ne trichent pas et partagent les valeurs du club dans lesquelles ils se reconnaissent également.


Des joueuses blessées pourraient-elles effectuer leur retour ?

Maryne Gignoux et Cindy Caputo, absentes lors des deux premières journées, ont repris l'entraînement collectif et postulent à une place dans le groupe. Lalia Storti est toujours indisponible, mais grâce à son assiduité, elle a déjà gagné une semaine en termes de rééducation. Elle pourrait revenir d'ici une quinzaine de jours.

Fil infos

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire