Pros Pros Vendredi 03 Juil. 2020 à 09h47

Jean-Philippe Krasso : "Très heureux de vivre ce que je vis"

La recrue estivale de l’ASSE participe à sa première préparation physique au niveau professionnel. Avec bonheur, soif d’apprendre et motivation.

Comment se sont déroulées tes deux premières semaines à L’Étrat ?
Vraiment très bien ! Les conditions sont particulières avec la pandémie et les règles sanitaires qu’on doit tous respecter. On est séparés en plusieurs petits groupes, les règles sont strictes, mais c’est logique au vu de ce qu’on a vécu dernièrement. Pour le reste, il y a beaucoup de sérieux et de professionnalisme. On est restés longtemps sans jouer au foot et l’envie de tout le monde se ressent lors des séances.


As-tu eu le temps de faire connaissance avec tous tes nouveaux coéquipiers ?
On ne s’entraîne pas tous au même moment mais j’ai pu discuter avec tout le monde, oui. J’ai d’ailleurs été super bien accueilli. Je suis assez proche des éléments les plus jeunes du groupe. J’ai également retrouvé Denis Bouanga. On se connaît bien et on s’apprécie. Le plus simple quand on arrive dans un nouveau club, c’est de travailler pour se faire sa place, montrer qu’on a envie de progresser. C’est ce que je m’attache à faire.


Tu vis ta première préparation physique au sein d’un club professionnel. Qu’est-ce qui change ?
Le niveau ! Tout est plus rapide, déjà, car les joueurs avec qui je m’entraîne ont du vécu dans l’élite. Physiquement, les séances sont beaucoup plus denses. Il faut également doser les temps de repos, surtout quand on effectue deux séances par jour. Je ne surprendrai personne en disant que je préfère les entraînements avec le ballon, je crois que c’est le cas de tous les joueurs de foot (rires) ! M’habituer aux préparations effectuées dans les clubs professionnels est un passage obligé dans ma carrière. Je sais que ma progression passe par là.


M’habituer aux préparations effectuées dans les clubs professionnels est un passage obligé dans ma carrière. Je sais que ma progression passe par là


As-tu déjà en tête les deux premiers matches amicaux de l’été, samedi face à Rumilly puis la semaine prochaine face à l’OGC Nice ?
On n’en a pas beaucoup parlé pour le moment car on est tous focalisés sur notre préparation. Je pense que la rencontre face à Nice sera intéressante pour le staff comme pour nous. Ils en sont au même niveau de leur préparation et c’est une équipe qui a terminé cinquième la saison dernière. Honnêtement, ce sera un bon test avec à mon avis des indications importantes pour tout le monde.


Il y aura ensuite une finale de Coupe de France face au Paris Saint-Germain…

C’est une superbe affiche et un évènement que j’aimerais vivre. Jouer une finale n’arrive pas tous les jours dans une carrière. J’ai eu de bonnes sensations cette saison en Coupe de France car on avait fait un beau parcours avec Épinal. Là, ça sera une finale. Voilà pourquoi la préparation qu’on est en train d’effectuer est d’autant plus importante.


D’un point de vue personnel, as-tu eu le temps de t’installer ?

Pas vraiment car tout est allé très vite depuis la reprise. Je vais bientôt pouvoir m’installer dans ma nouvelle maison. Ensuite, je pourrais visiter la région plus tranquillement. Tout est encore un peu nouveau pour moi mais je suis très heureux de vivre ce que je vis.



Jean-Philippe Krasso, nouveau numéro 14

En attente d’un numéro depuis son arrivée à l’ASSE, Jean-Philippe Krasso a porté son choix sur le 14. Laissé libre suite au départ de Franck Honorat au Stade Brestois, l’attaquant en héritera pour sa première saison dans l’élite. "Mon numéro préféré reste le 11 mais il était pris. Le 14 me va très bien. Je le porterai avec fierté", confie le franco-ivoirien.

Fil infos

Expériences ASSE

Palmarès