Jean-Louis Gasset :

Jean-Louis Gasset : "Une victoire construite"

Satisfait par le succès remporté face à Bordeaux comme par l’état d’esprit de son groupe, l'entraîneur des Verts regarde la dernière ligne droit avec ambition.

Pros Dimanche 14 Avril 2019 à 20h06

Comment accueillez-vous cette victoire contre Bordeaux ?
C’est un résultat logique. On a construit notre victoire sur l’ensemble du match. Le pressing très haut de Bordeaux nous a fait souffrir mais en seconde période, on a eu la maîtrise du jeu. Bordeaux était peut-être fatigué mais nous avons su faire la différence. L’ouverture du score a été le déclic. Dès qu’on a mené, on s’est senti en confiance, on a tenté des choses et ça nous a réussi.

La situation s’est totalement décantée en seconde période.
En première période, Bordeaux nous a fait déjouer. On manquait de vitesse dans les transitions, et nos joueurs, qui ont pourtant des qualités, perdaient des ballons faciles. Mais on a bien défendu, c’est la base au football.


C’est pour travailler avec des joueurs comme Mathieu Debuchy qu’on fait ce métier.

Que retenez-nous de cette belle victoire ?
L’état d’esprit de mes joueurs et de Mathieu Debuchy en particulier. Je l’ai vu souffrir et boitiller pendant 30 secondes. Il est sorti du terrain mais il est revenu et a marqué ces deux buts. C’est pour travailler avec des joueurs comme lui qu’on fait ce métier.

Les prestations de Wahbi Khazri et Mathieu Debuchy vous ont-elles plu ?
Wahbi Khazri et Mathieu Debuchy ont l’habitude de jouer des matches à enjeu. Ils sont là au bon moment mais une équipe, c’est un collectif. Il reste 6 matches. Il ne faut pas se relâcher.

Regardez-vous le classement ?
On reprend la 4e place mais ce n’est qu’une étape. Quand on regarde derrière nous, on voit qu’on a deux points d’avance. Quand on regarde devant nous, on constate qu'on a trois points de retard. Il reste 18 points à prendre, alors on va continuer à avancer. Depuis Lille, on a pris 10 points sur 12 possibles et marqué 12 buts. Le bilan est positif. Notre équipe est expérimentée, elle devient intéressante quand elle sent la dernière ligne droite arriver.


Quels enseignements particuliers tirez-vous des trois matches que vous venez de suivre en tribune ?
On voit certains détails qu’on peut communiquer au banc. Je remarque aussi que Ghislain Printant est invaincu sur le banc. Je me demande si je ne dois pas rester dans mon pigeonnier (sourire).

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :