Jean-Louis Gasset:

Jean-Louis Gasset: "Se remettre au travail"

Déçu par la défaite concédée à Lille, Jean-Louis Gasset reste serein avant d'aborder une trêve internationale qui sera placée sous le signe du travail.

Pros Samedi 06 Octobre 2018 à 20h19

Comment expliquez-vous ce revers face à Lille?

Le plan était de bien contenir Lille et de ne surtout pas laisser d'espaces car c'est une équipe qui sait  les exploiter. À la mi-temps, on avait réussi à égaliser mais quand vous vous retrouvez menés 2-1, vous êtes obligés de vous découvrir et de faire des changements offensifs pour vous jeter dans la bataille pour l'égalisation. Avec des joueurs rapides comme Bamba et Pépé, c'est ce que recherche Lille. Ces deux joueurs-là, c'est du haut niveau, on va s'en rendre compte toute l'année.


Qu'a-t-il manqué à votre équipe pour faire mieux?

Il aurait fallu avoir la maîtrise technique au milieu de terrain pour ne pas se faire contrer. Malheureusement, en mettant ce but à la 47e minute, Lille s'est mis dans son confort. Ils vous laissent le ballon et ils ont 40 mètres dans votre dos pour vous faire mal. À ce moment-là, l'objectif était de bien tenir et, ensuite, de faire entrer des joueurs pour prendre la profondeur. On a dû le faire un peu plus tôt que prévu, c'est ce qui nous a fait ouvrir les espaces et prendre le troisième but.


Après trois victoires consécutives, on vous imagine déçu.

Évidemment, mais il y a les aléas de l'effectif. Qu'il s'agisse de Debuchy ou Silva, le manque au poste de défenseur droit est un concours de circonstances peu probable. Alors, il a fallu faire débuter quelqu'un (William Saliba) mais je n'ai aucun regret à ce sujet. À 17 ans et demi, se retrouver à défendre dans la zone de Bamba, c'est une très bonne expérience. Il va devenir un très grand joueur.


La dimension physique permet-elle d'expliquer la domination lilloise?

En première période, j'ai trouvé que mon équipe a perdu un nombre incalculable de ballons très faciles mais peut-être que les trois matches en une semaine nous ont fait mal ou peut-être qu'il s'agit d'un petit relâchement. Alors on va se remettre au travail.


Quel bilan faites-vous du parcours de votre équipe?

Il ne faut pas tomber dans la catastrophe à chaque fois qu'on perd. On a perdu deux matches, à Paris et à Lille. On a 15 points ce qui devrait nous permettre d'être 5e ou 6e à la fin de cette journée. Onva préparer au mieux le match contre Rennes qui arrivera après la trêve internationale. 

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :