Jean-Louis Gasset:

Jean-Louis Gasset: "On peut renverser des montagnes"

Deux jours avant la réception des Rémois programmée ce samedi (20h), Jean-Louis Gasset s'est félicité de l'état d'esprit affiché par les Verts lors de leur dernier match. L'entraîneur de l'ASSE a également réagi à l'interdiction de déplacement des Stéphanois à Lyon pour le derby.

Pros Jeudi 08 Novembre 2018 à 15h51

Comment se porte votre effectif à deux jours du prochain match?
Tout le monde est prêt et s'entraîne dans la bonne humeur. Ça nous permet d'avoir plus de solutions et de pouvoir nous adapter à une éventuelle blessure. Actuellement, on peut maitriser à peu près tous les événements. C'est une bonne chose car on a vu l'importance des joueurs qui sont entrés en cours de match, la semaine dernière. Il faut que tout le monde soit dans le même état d'esprit.

Que pensez-vous de la prestation livrée par Loïs Diony?
Positionné sur le côté gauche, il n'a pas le souci du buteur et j'estime qu'il a plus de chance quand il arrive lancé. De toute façon, les joueurs sont assez libres devant pour permuter entre eux. Le tout c'est que tout le monde fasse l'effort dans le remplacement.

Que vous inspire le Stade de Reims, votre prochain adversaire?
C'est un adversaire très difficile parce qu'ils sont bien organisés et qu'ils prennent peu de buts. Ils sont parmi les meilleures défenses du championnat avec Paris et Montpellier et ils deviennent très difficiles à manoeuvrer quand ils marquent les premiers. Sur ce match, on sait où on va. C'est une équipe qui va ressembler à toutes celles qui veulent prendre un point à Geoffroy-Guichard. Ils vont nous attendre, jouer très bas et vouloir nous contrer.


Angers, c'est notre match référence en termes d'état d'esprit

Quel bilan faites-vous du match fou livré contre Angers?
On a pris trois points et ça, ça change la vie. Gagner un match amène beaucoup plus de sérénité et confirme que nos joueurs sont tous au niveau, même les remplaçants vont au bout des choses. Avec cet état d'esprit, on peut renverser des montagnes même si les choses sont mal engagées. Tout est possible si tout le monde a cet état d'esprit. Même s'il reste plein de points à régler, Angers, c'est notre match référence au niveau de l'état d'esprit.

Est-ce que ce sont vos mots qui ont insufflé cet état d'esprit?
On venait de faire un mois d'octobre très moyen en termes de points. Il fallait durcir le ton et j'ai tracé la ligne de conduite à suivre. Le football est notre travail, notre métier. Si on ne garde que le plaisir, on n'avance pas. Contre Angers, j'ai eu la réponse que j'attendais mais il ne faut pas que ce soit un feu de paille.

La trêve va-t-elle faire du bien à vos joueurs?
Tout dépendra du résultat contre Reims. Elle n'est jamais bonne quand on passe 15 jours avec un résultat qui n'est pas satisfaisant. Alors j'espère qu'on a bien retenu la leçon et qu'on s'arrêtera sur une victoire. Ça nous fera du bien de décompresser car on va ensuite jouer 5 matches en 17 jours.


Un derby, c'est un match historique! Les supporters méritent d'être de la fête

Comment réagissez-vous à l'interdiction de déplacement qui prive le Peuple Vert de derby à Lyon?
Quand j'ai vu la sanction hier, j'ai déjà trouvé l'amende très lourde pour le club et de façon générale, je vois qu'on va de sanction en sanction et qu'on n'avance pas. Un bras de fer s'est installé alors qu'un dialogue devrait se mettre en place. La Ligue a tranché, on est obligé de prendre acte de sa décision mais on est très déçus parce qu'on avait bon espoir que nos supporters viennent avec nous. Un derby, c'est un match historique ! Les supporters des deux camps méritent d'être de la fête. Mais au final, on passe plus de temps à parler de la sanction de la Ligue que du match qui arrive. C'est fatiguant.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :