Jean-Louis Gasset:

Jean-Louis Gasset: "On a besoin de tout le monde"

Pour affronter le mois de janvier chargé qui commencera par un match contre des Guingampais décomplexés, ce samedi à 20h, l'entraîneur des Verts compte s'appuyer sur tout son effectif.

Pros Jeudi 10 Janvier 2019 à 18h30

Que peut-on souhaiter à l'ASSE pour la nouvelle année?
Réaliser notre objectif qui est de finir le plus haut possible car même si nos prochains matches sont importants il restera encore 15 matches à jouer et 45 points à prendre. Mon souhait, c'est surtout qu'on ait moins de blessures. Sur nos cinq défenseurs, il nous en a parfois manqué trois. Alors on a bricolé, on a inventé et donné plus de temps de jeu que prévu à des joueurs comme (William) Saliba ou redonné sa chance à (Pierre-Yves) Polomat. On s'adapte à la situation. Notre défense ne m'inquiète pas mais s'il doit y avoir un renfort ça sera dans ce secteur en priorité.

À ce propos, comment se porte votre effectif?
On s'est bien préparés grâce à notre reprise et les joueurs ont bien travaillé en Coupe de France, à Strasbourg. Petit à petit, on récupère des joueurs et, aujourd'hui, on est un peu mieux. D'autres vont aussi revenir d'ici dix jours. Pour jouer cinq matches en quatorze jours, on aura besoin de tout le monde. Je l'ai dit au groupe en début de semaine. Ce ne seront pas toujours les mêmes qui nous feront gagner mais à chaque fois que je donne sa chance à un joueur, je veux qu'il me montre qu'il est indiscutable. Car pour faire face à notre série de matches, il faut avoir une panoplie complète pour être capable de changer les choses avant et pendant les matches. Tout le groupe doit se responsabiliser.

Quels joueurs peuvent envisager un retour dans le groupe face à Guingamp?
(Gabriel) Silva, (Romain) Hamouma et (Yannis) Salibur seront de retour, comme (Ole) Selnaes qui était suspendu. (Mathieu) Debuchy et (Neven) Subotic seront les seuls qui n'iront pas à Guingamp. Je les vois travailler et j'espère que leur guérison viendra plus vite que prévu. Pour (Neven) Subotic, même s'il a passé toutes les étapes physiques, on va attendre l'avis des spécialistes. (Robert) Beric réintègre le groupe jusqu'à nouvel ordre. Je sais que le public l'adore et j'ai confiance en lui.

Avez-vous toujours en tête le souvenir de votre premier match à Guingamp?
Non, car à chaque match on part d'une feuille blanche. Les rencontres se jouent à peu à de choses, on l'a encore vu en Coupe de France et en Coupe de la Ligue cette semaine. Personne n'aurait pu deviner les quatre finalistes de Coupe de la Ligue. C'est ça la beauté du football. C'est toujours l'efficacité qui compte et l'état d'esprit des joueurs qui compte.

Quelle est votre analyse sur la position de l'En Avant?
Guingamp est dans la même situation que nous l'année dernière. Ils ont fait un très bon mercato en prenant quatre joueurs dont trois qui connaissent bien le championnat. Au-delà de ça, ce sont tous des combattants. Le club a trouvé ce qui lui manquait. Car leur qualification en Coupe de la Ligue ne s'explique pas que par la contre-performance de Paris. Guingamp a mis en place une organisation et a fait des efforts. Pour obtenir trois penalties, il faut entrer dans les 16m et, contre Paris, au Parc des Princes, c'est toujours difficile.

Vous attendez-vous à affronter des Guingampais surmotivés?
Après leur qualification en Coupe de France et en Coupe de la Ligue, on sait où on va. Guingamp sera là mentalement et voudra prendre des points à domicile. De notre côté, on sait qu'on doit prendre des points à l'extérieur. On reste sur un point de pris sur neuf possibles, c'est très peu mais on a eu des faits de jeu contre nous. Si on continue à jouer de la même manière et avec le même état d'esprit, je sais qu'on sera récompensé.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :