Jean-Louis Gasset:

Jean-Louis Gasset: "Être professionnels"

L’entraîneur stéphanois ne veut pas tomber dans le piège de la Coupe de France, compétition dans laquelle les Verts entrent en lice dimanche après-midi, à Strasbourg (17h15).

Pros Vendredi 04 Janvier 2019 à 16h33

La Coupe de France est-elle un objectif, un vœu que vous formulez pour la nouvelle année ?
Pour le moment, on est nombreux à l’avoir comme objectif. On va d’abord essayer de passer ce premier tour et, ensuite, l’appétit viendra en mangeant. Dans une coupe, on est souvent tributaire des tirages au sort. Pour moi, c’est la plus belle des compétitions car elles mélangent les clubs amateurs aux clubs professionnels. C’est magnifique !


Qu’allez-vous dire à vos joueurs, qui retrouvent la compétition face à un Petit Poucet de la compétition ?
Que ça reste un match de football. Pour notre adversaire, le fait d'atteindre les 32e de finale ’est déjà un très grand motif de satisfaction car ça n’arrive pas tous les jours. C’est une équipe qui va jouer le match de sa vie car affronter (Wahbi) Khazri, (Rémy) Cabella ou (Yann) M’Vila est un rêve. Ils vont tout donner. Il faut qu’on soit professionnels, qu’on se remette dans la compétition. Le mois de janvier peut nous conduire vers de belles choses.


Comme pour tous les matches de coupe, il faudra être efficaces d’entrée


Comment vous êtes-vous renseigné sur l’Olympique Strasbourg ?
On a pris quelques renseignements auprès de Xavier Collin, l'entraîneur d’Épinal, leur adversaire au tour précédent. On a essayé d’avoir le plus de données pour être le plus professionnel possible et respecter au maximum notre adversaire. L’Olympique Strasbourg est une équipe qui a beaucoup de qualités techniques. Elle a du cœur, elle combat. À nous de nous adapter et faire voir que nous sommes une équipe de Ligue 1. Comme pour tous les matches de coupe, il faudra être efficace d’entrée. En 32e, il y a toujours un ou deux exploits. Ne faisons pas la une des journaux lundi…

Jouer sur la pelouse de la Meinau est-il un avantage pour votre équipe ?
Peut-être car on connaît le terrain mais je pense que les joueurs amateurs sont toujours satisfaits de jouer dans un stade comme La Meinau. Évoluer dans un grand stade et contre des professionnels, c’est une double fête. J’espère que ce sera un bon match de reprise. Après, on ira à Guingamp, puis on recevra Marseille et Lyon en quatre jours. Très vite, on sera dans le vif du sujet.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :