Jean-Louis Gasset:

Jean-Louis Gasset: "Continuer notre progression"

L’entraîneur stéphanois l’a reconnu : la deuxième victoire consécutive en trois jours obtenue ce mardi à Toulouse permet aux Verts de se replacer dans une zone qui correspond davantage à l'objectif du club.

Pros Mardi 25 Septembre 2018 à 23h53

Avec six changements par rapport au match face à Caen, peut-on dire que les joueurs frais ont fait la différence ?
C’était l’objectif. On avait laissé beaucoup de jus samedi, (Wahbi) Khazri était suspendu et il fallait donc apporter du sang frais et surtout faire débuter les jeunes. Je sais qu’il peut y avoir de l’appréhension à Geoffroy-Guichard. Que ce soit pour (William) Saliba ou (Arnaud) Nordin, je préférais les faire débuter à l’extérieur pour qu’ils aient moins de pression.

Comment jugez-vous leur prestation ?
William débutait ce soir (mardi soir) en Ligue 1, à 17 ans et demi. Arnaud avait été intéressant contre Caen et il méritait de jouer. Il y a encore quelques approximations chez eux, et heureusement. Mais il y a aussi de la qualité et un très bon état d’esprit. Il y a du respect, la volonté de travailler. Le groupe peut compter sur eux. J’avais dit qu’on mettrait les jeunes en temps voulu mais l’objectif était de faire appel à eux dans les meilleures conditions. Pour eux, débuter par une victoire, c’est très bien. Il fallait tout de même laisser des joueurs d’expérience pour les encadrer. Il y a un choix de joueurs par rapport à plusieurs paramètres. Je pense que Loïc (Perrin), dans une semaine à trois matches, doit en sauter un. J’ai préféré qu’il manque celui-là afin qu’il soit frais contre Monaco.

Loïs Diony a ouvert la marque et s’est offert un deuxième but cette saison. Comment jugez-vous sa prestation ?
Il a la faculté de pouvoir contrer. Ce soir (mardi soir), il a été efficace. Il a bien joué la balle de but et aurait pu marquer à nouveau en deuxième mi-temps. Physiquement, il répond présent. C’est positif. 


On va travailler avec plus de sérénité car la 14e place après le 4-0 de Paris nous avait un petit peu abîmés


Vous avez su provoquer les erreurs de Toulouse...

C’est en les pressant qu’ils nous ont fait des cadeaux. C’était un peu notre schéma de jeu et on l’a bien respecté.

La semaine est-elle déjà réussie avant la réception de Monaco ?
Il manque encore un match. Et il arrive rapidement. Nous allons affronter une équipe revancharde, qui vient de perdre chez elle. Il faut continuer notre progression, que l’on s’améliore dans le jeu. Deux buts contre Caen, trois ce soir : petit à petit, ça vient. Mais, il est vrai que notre 14e place avant samedi ne faisait pas plaisir à voir. Tout n’est pas parfait, bien sûr, mais je dirais qu’on est en train d’y arriver.

Avant la fin de la 7e journée, votre équipe est désormais sur le podium...
C’est anecdotique. Mais, en prenant 6 points en 2 journées, on revient dans un classement plus proche de celui que l’on vise. On n’en est qu’à sept journées. Restons tranquilles. On va travailler avec plus de sérénité car la 14e place après le 4-0 de Paris nous avait un petit peu abîmés.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :