Jean-Louis Gasset:

Jean-Louis Gasset: "C'est cher payé"

L'entraîneur de l'ASSE ne conteste pas la défaite subie face à des Parisiens supérieurs. Il regrette tout de même que l'ASSE n'ait pas réussi à surprendre son adversaire avant que la machine ne se mette en route.

Pros Vendredi 14 Septembre 2018 à 23h57

Le score est-il trop lourd?
Sur la première période, le score est très dur pour nous. Paris n'a pas eu de grosse occasion et ne doit son but qu'à un exploit de Draxler. Si on ne fait pas mal au PSG quand il doute, c'est très difficile. À 1-0, j'ai voulu rester dans le même schéma pour ne pas prendre un autre but. Pourtant, ce but est arrivé trop tôt et il nous a fait mal. À partir de là, Paris s'est mis en confiance, ce qui lui a permis de dérouler et de montrer à quel point l'écart est immense entre les deux équipes.

Le PSG était-il trop fort?
Il y avait des choses à faire pour contrer cette équipe parisienne: jouer bas et chercher le contre. C'est ce que nous avons fait à la perfection en première période. Sur toutes les balles de contre, nous avons débordé et centré. Mais comme je l'avais dit avant le match, pour faire un résultat, il faut faire douter Paris, mener au score et marquer. Ça fait trois matches que nous ne marquons pas. Dès l'instant où nous avons été menés, il a fallu changer de système, ce qui a laissé des situations d'un contre un à des joueurs comme Rabiot, Verratti, Di Maria et Cavanni. Là, on a vu la différence de classe. Paris a une attaque de feu. Depuis le Trophée des Champions, ils ont mis trois ou quatre buts de moyenne par match.

Dans quel état d'esprit est le groupe?

Avant le match, on savait déjà que le PSG était plus fort mais c'est notre première défaite de la saison et je trouve que 4 buts, c'est cher payé surtout après notre première période. Maintenant, on va se mettre au travail pour bien préparer notre semaine à trois matches. On va essayer de prendre des points pour entrer définitivement dans ce championnat car, pour le moment, on ne fait que des bouts de match.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :