#LOSCASSE Anciens Verts Vendredi 11 Mars 2022 à 11h48

Ilan - Piquionne : un duo d'enfer

Le LOSC de Claude Puel, en cet hiver 2006, marche sur l'eau, squatte la deuxième place du podium et se prend à rêver d'un destin européen, s'offrant le scalp du Milan AC à San Siro (0-2). Nullement impressionnés par les états de service des Dogues et totalement relancés face à Lorient (2-0) par un étincelant Marek Heinz et sa diabolique patte gauche, les Verts d'Ivan Hasek et leur épatante armada offensive débarquent dans le Nord avec des ambitions. Celles de ne pas subir, d'appuyer là où ça fait mal, d'abattre leurs cartes maîtresses, en l'occurrence leur duo d'attaquants, Ilan - Piquionne, d'une redoutable efficacité. Les compères ne tardent d'ailleurs pas à mettre au supplice la défense lilloise : le Martiniquais dépose son vis-à-vis et offre au Brésilien l'occasion de déflorer le score. 


L'ASSE, bien que privée du talent de Pascal Feindouno, suspendu, déroule, semble facile. Trop, sans doute. Mathieu Bodmer, étrangement libre de tout marquage, en profite pour égaliser et inscrire, déjà, son huitième but de la saison. Au grand dam de Robert Herbin devant sa lucarne magique : "Avant de marquer, le Lillois aurait eu le temps de s'essuyer les chaussures... Notre positionnement sur le coup était stupide, totalement aberrant !", stigmatisera "le Sphinx", dans les colonnes de "La Tribune". De faute de marquage, en revanche, il n'y aura pas sur le second but nordiste signé Jean II Makoun. 


Le LOSC des futurs Ligériens Bodmer, Cabaye, Debuchy, Mirallas et Tavlaridis ayant pris les devants au tableau d'affichage, l'ASSE doit réagir. Et le fait avec vigueur et panache. À la baguette, Frédéric Piquionne qui n'en finit plus d'accélérer et d'accélérer encore. "Piq ce soir, on aurait dit Ronaldo", s'enflammera Jérémie Janot, tout bonnement bluffé. Son énième rush, savant mélange de puissance et de vélocité, vaut à Araujo Ilan de signer un doublé. Et aux Stéphanois de s'accrocher au Top 5. Une place qu'ils conforteront le week-end suivant aux dépens d'autres Nordistes, ceux de Valenciennes, chers au portier forézien, battus sèchement, 3-0, grâce notamment à une volée splendide, œuvre de Christophe Landrin.


Dimanche 10 décembre 2006 à Villeneuve-d'Ascq (Stadium Lille Métropole) Arbitre : Bruno Ruffray. 14 134 spectateurs.

LOSC - ASSE : 2-2 (1-1).

Buts pour Lille : Bodmer (22e), Keita (52e).

Buts pour Saint-Étienne : Ilan (8e, 66e).

LOSC : Malicki - Chalmé, Tavlaridis, Plestan, Tafforeau (cap.) - Robail (Debuchy, 59e), Cabaye (Fauvergue, 74e), Makoun, Bodmer - Keita, Odemwingie (Mirallas, 82e). Entraîneur : Claude Puel.

ASSE : Janot - Diatta, Camara, Hognon, Ilunga - Hautcœur, Landrin, Sablé (cap., Dernis, 56e), Heinz - Ilan (Perquis, 83e), Piquionne (Gomis, 90e+1). Entraîneur : Ivan Hasek. 


Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Kelyps Interim
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire