Hérita Ilunga:

Hérita Ilunga: "Je dois tout à Saint-Étienne"

Actuellement membre d'une commission technique de la CAF et en cours de formation, l'ancien défenseur se remémore avec plaisir ses années vertes.

Pros Lundi 12 Novembre 2018 à 08h57

Quelle place occupe l'ASSE dans ta carrière?
Je dois presque tout à Saint-Étienne! C'est le club qui m'a révélé, là où tout a commencé! Il faut dire qu'on a été tout de suite compatibles. Je ne suis pas quelqu'un qui triche sur le terrain et, à Sainté, le public te le rend immédiatement. Je suis vraiment reconnaissant d'avoir connu un club, un public et environnement comme ça. À Saint-Étienne, tout est fait pour réussir.

Quel souvenir gardes-tu de cette première saison en Vert?
On a tout eu pour ma première année: un titre de champion et l'ascension en Ligue 1 Conforama! Personnellement, j'étais heureux et complètement intégré. Moi, l'amoureux du foot anglais, j'étais servi: j'avais l'ambiance, le contact avec le public, cette passion si particulière et ce côté familial. Car ce ne sont pas que des mots: on partageait beaucoup de choses, on rigolait, on allait voir les supporters. Tout le monde servait l'intérêt du club.


J'ai tout le temps le sourire quand je pense à Saint-Étienne


S'il ne devait y avoir qu'un souvenir, lequel serait-ce?
Il y en a tellement… Je pense au dernier match de la saison 2003-04. On avait déjà assuré la montée mais on voulait absolument décrocher cette première place parce qu'on la méritait vraiment, et on l'a eue! Je me souviens du public envahissant le terrain, c'était indescriptible. Je me souviens aussi très bien de mon tout premier match, à Châteauroux. Je prends un gros choc mais je veux tout donner alors je continue. Plus tard, on réalisera que je m'étais fracturé deux côtes! Sainté, c'est ça! Même les moments douloureux restent comme des bons souvenirs. J'ai tout le temps le sourire quand je pense à Saint-Étienne.

As-tu déjà eu l'occasion de revenir à Geoffroy-Guichard?
Trop peu! Je suis très occupé depuis que j'ai mis fin à ma carrière mais c'est toujours un grand plaisir de recroiser les dirigeants ou les joueurs. Je pense à Loïc Perrin, Fred Émile, "Lolo" Bensadi et Hubert Fournier. Le président Romeyer est aussi quelqu'un d'extraordinaire. L'ASSE, c'est vraiment une grande famille. Quand tu es passé par là, tu restes marqué à vie.


QUE DEVIENS-TU?


"Je suis membre de la Commission Technique de la CAF"


Hérita Ilunga explique, dans le dernier "Maillot Vert, le programme", son rôle au sein de la CAF et son projet de reconversion.


"Je suis membre de la Commission Technique de la CAF depuis juillet 2017. Avec d'autres anciens pros comme Fadiga ou Geremi, nous nous appuyons sur notre expérience pour proposer des réformes afin de remettre le jeu au cœur du football africain pour le développer. En parallèle, je me forme pour obtenir le diplôme de Manager général."


> Lire Maillot Vert, le programme #7

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :