Pros Samedi 31 Août 2019 à 12h19

Ghislain Printant : "Touchés dans notre orgueil"

Le technicien stéphanois attend une réaction de ses hommes, lors du déplacement au Vélodrome dimanche soir (21h).

Comment s’est déroulée la fin de semaine ?

Dès jeudi, on s’est remis au travail avec l’objectif de bien préparer le match contre Marseille. On a été très attentifs à la récupération des joueurs qui ont évolué mercredi soir à Lille. Les séances d'entraînement se sont accompagnées d'échanges. Les joueurs ne sont pas marqués mais déçus. Comme tout le monde. On n’a pas réussi à atteindre notre objectif. Il nous a manqué pas mal de choses pour prétendre à un autre résultat.


Qu’a-t-il précisément manqué à votre équipe face à Lille ?

On doit être beaucoup plus performants dans la récupération du ballon et l’agressivité. Après, il faut arriver à soigner notre animation collective. Chacun doit être capable d'hisser son niveau de jeu. On manque également de verticalité. Les joueurs le savent, je leur ai dit. Il faut plus d’enthousiasme, aller davantage de l’avant. En première mi-temps, même si on a rarement été mis en difficulté, on avait une maîtrise un peu basse et on manquait de tranchant.


Attendez-vous une réaction de la part de vos joueurs ?

Ça serait grave s’il n’y en avait pas. On a été touchés dans notre orgueil. La compétition est engagée, à nous d’être capables de répondre. Et, déjà, de répondre avec du mental et de l’agressivité dimanche soir. Les qualités techniques sont là. Mais, il faut prendre conscience que ce que l’on fait actuellement reste insuffisant pour performer. J’attende une réaction de l’ensemble du groupe et que l’on arrive à améliorer notre niveau de jeu.


Yohan Cabaye a une expérience du haut niveau. Il va nous apporter du liant au milieu de terrain.

Est-ce que les 40 ans sans victoire à Marseille pèsent avant de s’y déplacer ?

La saison dernière, déjà, on avait l’ambition d’arrêter cette spirale négative. Je pense surtout à nos supporters. Ils souffrent de ces échecs à répétition, de ces 40 sans victoire au Vélodrome. Ce match peut être une belle occasion de leur envoyer un message positif. Après, on connait la difficulté des déplacements à Marseille.


Que peut apporter Yohan Cabaye à votre équipe ?
C’est un garçon que l’on suit depuis la saison dernière. On avait ciblé Yohan pour son expérience, ses qualités humaines et sa soif de retrouver le terrain. Il a une grande expérience du haut niveau. Grâce à son vécu et à sa technique, il va nous apporter du liant au milieu de terrain, ce qui est indispensable. Comme je le dis depuis la reprise, c’est un secteur de jeu qu’il fallait étoffer. Yohan a l’intelligence et de grandes capacités. C’est juste une affaire de temps. Une trêve internationale arrive. Il trouvera rapidement ses marques. À nous de bien l'accompagner. Quoi qu’il en soit, il ne démarrera pas dimanche soir.


Quel regard portez-vous sur l’OM ?
L'OM reste sur un nul et une victoire à l’extérieur. Ces résultats ont redynamisé le groupe. L'équipe a retrouvé un équilibre défensif et s'inscrit dans la continuité de la saison dernière car elle a connu peu de mouvements. Les automatismes sont là. Son point fort reste son milieu de terrain, associé à des joueurs offensifs de talent.

Expériences ASSE

Palmarès