Ghislain Printant :

Ghislain Printant : "L'ASSE et l'Europe, une histoire d'amour"

Le technicien stéphanois connaît l’importance de l’Europe à Saint-Étienne. Jeudi soir, face à La Gantoise, il veut voir ses hommes conquérants pour lancer au mieux leur campagne continentale.

Pros Mercredi 18 Septembre 2019 à 18h01

Que craindre de La Gantoise ?
C’est une équipe qui a très bien démarré son championnat, notamment à domicile. Elle a un vrai jeu de possession et effectue un gros pressing. Il faudra être extrêmement vigilant et capable de se sortir de ses temp fort. On devra donc se montrer rigoureux et concentré dans nos tâches.


Comment abordez-vous votre entrée en lice en UEFA Europa League ?

C’est une nouvelle compétition qui démarre. Les joueurs le savent. Une rencontre de Coupe d'Europe nécessite beaucoup de concentration. À ce niveau-là, la moindre erreur se paie cash. On a suffisamment de garçons d’expérience pour faire passer le bon message.


Coacher Saint-Étienne est une fierté. C’est encore plus vrai pour un match de Coupe d’Europe.

En l’absence de Jessy Moulin, quel gardien prendra place sur le banc ce jeudi ?

Les deux joueurs (Stefan Bajic et Théo Vermot) ne le savent pas eux-mêmes. Ils le découvriront demain (jeudi) durant la causerie. On en a parlé un peu avec le staff et on prendra notre décision tranquillement. J’ai connu cette situation il y a quelques années lorsque j’étais à Montpellier. Ce sont de jeunes garçons qui découvrent cette compétition. Pour eux, c’est déjà bien qu’ils soient présents avec nous. Ça sera fort et positif à la fois. On va d’abord leur laisser le temps de savourer.


Que représente le fait d’être le coach de l’ASSE à l’orée d’une compétition européenne ?

Coacher Saint-Étienne est une fierté. C’est encore plus vrai pour un match en coupe d’Europe. L’Europe et l’ASSE, c’est une histoire d’amour. Je connais la tâche. Il faut désormais avoir de l’ambition. C’est un groupe ouvert, comme j’avais pu le dire après le tirage. À ce niveau-là, il n’y a pas de match facile. Soyons généreux dans nos convictions.


La préparation d'un tel match est-elle différente de celle d'une rencontre de championnat ?

Ce fut une semaine très courte car on vient de jouer dimanche. On connait beaucoup moins La Gantoise que les équipes du championnat de France. On a donc effectué une séance vidéo supplémentaire sur leurs individualités. Pour le reste, le déplacement est aussi différent. Venir s’entraîner sur la pelouse du stade où l’on jouera le match crée une petite émulation.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :