Pros Lundi 26 Août 2019 à 15h34

Ghislain Printant : "Avoir une plus grande maîtrise"

Le technicien sait la difficulté d’un déplacement à Lille, vice-champion de France et qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Pour réussir un résultat dans le Nord, Ghislain Printant demande à ses hommes de l’ambition.

Comment jugez-vous le début de saison du LOSC ?

C’est une équipe qui ne me surprend plus car elle sort d’une saison exceptionnelle. Elle est belle à voir jouer, avec des qualités de vitesse et de transition qui la rendent spectaculaire. Lille est dans la continuité, grâce au travail de Christophe Galtier, de son staff et de la direction. Ils ont beaucoup investi cet été sur le marché des transferts. Ça prouve que Lille fait partie des grosses écuries du championnat. Ils se sont très bien renforcés, en plus d’avoir bien vendu. Je m’attends à une rencontre extrêmement difficile. On avait souffert face à eux la saison dernière, chez eux comme chez nous.


Que désirez-vous voir chez vos joueurs mercredi soir ?

J’aimerais que l’équipe joue. Ensuite, l’opposition et le niveau de l’adversaire feront que le scénario sera positif ou négatif. Je ne souhaite pas que Lille prenne le jeu à son compte car passer son temps à défendre est usant. On sait qu’on a eu du mal face aux gros la saison dernière. Saint-Étienne ne s’est pas imposé à Lille depuis très longtemps. Il faut y aller avec l’ambition de vouloir faire quelque chose.


Lille mercredi, puis Marseille dimanche : est-une semaine décisive ?

On a un calendrier difficile, avec trois déplacements sur les quatre premières journées. Je savais qu’il allait y avoir des mouvements dans l’effectif. C’était difficile de trouver de l’équilibre et de la continuité. Il faut faire tourner le compteur points mais il n’y aura pas de bilan fait après seulement quatre journées.


Kolo devait rester avec nous. À la fois pour ses qualités de défenseur mais aussi pour ses qualités humaines.

Que voulez-vous améliorer après avoir analysé les deux premières journées ?

J’aimerais voir mon équipe faire preuve d'une plus grande maitrise collective. Face à Brest, on a été dans le registre dans lequel on voulait être : écarter le bloc, passer par les côtés. Maintenant, il faut progresser collectivement. Avoir plus de verticalité dans notre jeu afin de mettre les défenses adverses en difficulté.


Comment avez-vous organisé votre semaine de travail compte tenu du report de la rencontre?
Le report du match nous a permis de bien bosser ces derniers jours. Les retardataires ont également pu emmagasiner une somme de travail conséquente. Il nous restera ensuite la trêve internationale de début septembre pour peaufiner. Après, on attaquera une première ligne droite avec, notamment, le début de la Coupe d’Europe.


Timothée Kolodziejczak vous a précédé en conférence de presse. Que vous inspire son retour au sein du club ?
Il fait partie des garçons qui ont été performants la saison dernière. Pour moi, c’était quelqu’un qui devait rester avec nous, à la fois pour ses qualités de défenseur mais aussi pour ses qualités humaines. Il aime prendre des responsabilités. L’avoir ici était très important et je suis très content de l’avoir à ma disposition. Je connaissais sa volonté de rester à l’ASSE. Notre souhait était également de le garder. C’est un vrai compétiteur.

Expériences ASSE

Palmarès