Frédéric Paquet: "Nous avons anticipé"

Le Directeur général de l'AS Saint-Etienne justifie les recrutements de Youssef Aït Benasser et Valentin Vada.

Pros Vendredi 01 Février 2019 à 17h53

"Un mercato d’ajustement"

Le mercato hivernal est un mercato d’ajustement. Les actionnaires ont consenti des efforts financiers importants l’été dernier pour bâtir un effectif compétitif et nous n’avions pas prévu de mouvement à mi saison. Mais, après le match contre Dijon, nous avons constaté qu’Assane Dioussé était en manque de confiance et qu’il avait besoin de se relancer dans un autre club. Une opportunité s’est présentée pour lui en Italie (il a signé au Chievo Vérone). Nous devions le remplacer car nous avons fait le choix, en début de saison, d’avoir un effectif restreint en nombre. Ensuite, nous avons été confrontés à la situation particulière d’Ole Selnaes qui s’est mis à l’écart du groupe et du projet en voulant à tout prix rejoindre la Chine. Même si Ole est toujours un joueur de l’AS Saint-Etienne , il a fallu réagir et anticiper son éventuel départ. C’est la raison pour laquelle nous avons recruté deux milieux de terrain, Aït Bennasser et Valentin Vada.


"Ole Selnaes a manqué de respect au club"

Aujourd'hui, Ole Selnaes est toujours un joueur de l'AS Saint-Etienne. Il a repris l'entraînement. Nous lui avons expliqué que son comportement lors du stage à Carquefou n’était pas approprié et qu’il avait manqué de respect au club mais aussi au staff et à ses coéquipiers en se déclarant malade. L’était-il réellement ? Ce qui est sûr c’est qu’il n’était pas en état de jouer. Il est donc rentré à L’Etrat et nous l’avons reçu avec le Président Roland Romeyer pour lui rappeler les devoirs d'un joueur de l’AS Saint-Etienne. Son agent l’a totalement perturbé en lui laissant croire que son transfert dans un club chinois était quasiment acté. Si le joueur a reçu une proposition de salaire qui le fait rêver, nous n’avons aucun engagement écrit du club intéressé concernant le montant du transfert. Nous avons rencontré les dirigeants du club chinois en début de semaine. Pour qu'un transfert se réalise, il faut que toutes les parties soient d'accord mais pour Ole, ce n'est pas le cas. La balle n'est pas dans notre camp. Un départ reste possible car le marché chinois se termine le 28 février. Le transfert ne sera conclu que si tout le monde est satisfait.


"Notre ambition est intacte"

Nous avons réussi une bonne première partie de saison en obtenant 33 points en 19 matches. Notre ambition est intacte et nous espérons réussir une aussi belle fin de championnat. Compte tenu de la situation d’Assane Dioussé et de la position d’Ole Selnaes, nous avons pris nos précautions pour ne pas affaiblir l’effectif. En début de saison, nous avions limité le nombre de joueurs cadres pour laisser, au sein du groupe pro, des places aux jeunes formés au club. Il était important de préserver cet équilibre.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :